Carulli - Valse, Op. 27 + TUTO

Vous avez mis en route votre webcam, ou quelqu'un (ou vous-même) a immortalisé l'instant... Merci de partager avec nous!
Répondre
Avatar du membre
Pedro Rocha
****
Messages : 51
Enregistré le : jeu. juin 18, 2020 1:19 pm
Contact :

Carulli - Valse, Op. 27 + TUTO

Message par Pedro Rocha »

Chers amis guitaristes,

Je partage avec vous mon Tutoriel sur une petite Valse dans la Méthode Complete, Op. 27 de Ferdinando Carulli.

(Naples, 9 février 1770; Paris, 14 février 1841). Guitariste et compositeur italien. Il est né dans une famille aisée et a appris les rudiments de la musique par son professeur de violoncelle, un prêtre, bien que vers l'âge de 16 ans, son intérêt se soit tourné de manière décisive vers la guitare. Premier guitariste italien de son temps, il s'installe à Paris peu de temps après la naissance de son fils (1801) avec sa femme d'origine française Marie-Joséphine Boyer. La première indication de sa présence hors d'Italie remonte aux environs de 1803, lorsque Gombart d'Augsbourg a sorti une poignée de publications ; d'autres ouvrages ont été publiés à Paris et à Vienne en 1806-1807, principalement par Leduc, Pleyel et Artaria, et à Hambourg (Böhme) et Milan (Monzino). À partir de 1809, Carulli fait de Paris sa demeure permanente, où il est au centre du phénomène connu sous le nom de « guitaromanie », s'imposant comme virtuose, compositeur et professeur. Selon les critiques de l’époque, Carulli a été le premier à révéler au public parisien de quoi la guitare était capable en termes d'expressivité, de timbre, d'harmonie et de virtuosité. En quelques années, il publia également des dizaines de manuscrits qu'il avait apportés avec lui d'Italie. L'œuvre qui marqua plus que tout autre son succès fut la Méthode Complete, Op. 27 (1810 ou 1811), qui fut bientôt réimprimée à plusieurs reprises en France et à l'étranger, et fut pendant des décennies la méthode pédagogique de base de générations entières de guitaristes. Pendant des années, il n'a eu pratiquement aucun rival sérieux, à l'exception de ses deux compatriotes italiens Matteo Carcassi et Francesco Molino. Sa position privilégiée dura au moins jusqu'en 1823, lorsque Fernando Sor arriva à Paris. En 1826, il a construit et breveté, avec le luthier parisien René Lacote, une guitare inhabituelle à dix cordes, qu'il a appelée « décacordo » (popularisée par Narciso Yepes au XXe siècle), pour laquelle il a également écrit une Méthode complète, Op. 293 (1826).

Musicalement,

Pedro Rocha


Répondre

Retourner vers « Vos vidéos personnelles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 10 invités