[partition] Hélène de Montgeroult_Etude n°11

Vos compositions, créations personnelles.
Partitions et mp3

Modérateur : Charango

Avatar de l’utilisateur
Jazz cancan
****
Messages : 51
Enregistré le : lun. févr. 26, 2018 11:42 am
Contact :

[partition] Hélène de Montgeroult_Etude n°11

Messagepar Jazz cancan » mer. mars 07, 2018 10:16 pm

<<< Compositrice, pianiste et pédagogue, Hélène de Montgeroult (1764-1836) fut la première femme à enseigner dans une classe d'hommes du Conservatoire de Paris dès sa fondation en 1795. Élève de Dussek et de Clementi, partenaire du violoniste Viotti, elle eut notamment comme élève Alexandre Boëly. Dans sa classe, nombreux furent les pianistes du Conservatoire à découvrir les œuvres de Jean-Sébastien Bach, Mozart et Haydn.

Excellente improvisatrice, elle joue dans les salons avant et après la Révolution, ses contemporains français l'élevant au rang de « meilleure pianiste de son temps ». Elle compose de nombreuses pièces pour piano dont le Cours complet pour l'enseignement du pianoforte reste son œuvre la plus monumentale (972 exercices et 114 études progressives).

Si sa biographie et son parcours artistique sont aujourd'hui connus en grande partie grâce aux travaux et publications de Jérôme Dorival (Hélène de Montgeroult, La Marquise et la Marseillaise, Symétrie, Lyon, 2006), il reste encore à découvrir sa musique, à l'interpréter, à explorer et à questionner ses compositions et son style, ainsi que les différents aspects de l'impact produit par son œuvre sur ses contemporains. >>>

Certaines de ses pièces ressemble à du Schumann ou du Chopin, 30 ans avant leur naissance :)

Ici c'est la transcription d'une transcription d'une pièce de Bach mais je ne sais pas laquelle... J'ai enlevé l'arpège et n'ai gardé que la basse continue que j'ai très peu touché...

Hélène de Montgeroult_Etude n°11.pdf


https://youtu.be/G8f5h9lClhs

L'étude n°11 commence vers 31:45
https://youtu.be/Z_vCr6Totw0?t=1988
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
N’écrire ni pour le peuple ni pour l’élite : pour moi. (Jules Renard, Journal, 5 mars 1906, Pléiade, 1972, p. 1038).

Retourner vers « Compositions personnelles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité