Thomas, Ambroise (1811-1896-fr)

Musique romantique (début du XIXe siècle - début du XXe siècle)
Le terme romantique désigne La musique, la peinture influencées par le romantisme qui, à l'origine, est un mouvement littéraire.
Répondre
ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9497
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Thomas, Ambroise (1811-1896-fr)

Message par ClassicGuitare » mar. sept. 05, 2006 3:01 pm

Thomas, Ambroise
(1811 - 1896)
Image
  • Biographie
Fils d'un musicien originaire de Metz, il apprit la musique en même temps que l'alphabet. Au Conservatoire de Paris, il suivit les cours de Lesueur tandis que Kalkbrenner lui enseigna le piano. En 1832, il remporta le Grand Prix de Rome et, pendant son séjour en Italie, il composa avant tout de la musique de chambre.

En 1837, il composa surtout des opéras qui tous furent représentés. Thomas avait atteint sa cinquante cinquième année lorsqu'il acquit la gloire grâce à    son opéra Mignon, sur un livret tiré du roman de Goethe, Wilhelm Meisters Lehrjahre. Son succès fut suivi de celui de Hamlet (1868), inspiré par la tragédie de Shakespeare. Thomas destinait tout d'abord la partie de Hamlet à    un ténor, chose que toute la psychologie de tout le devoir justifiait, exigeait même, mais comme on n'arrivait pas à    trouver de chanteur qui fut à    même de chanter cette partie fort lourde, le compositeur la modifia pour voix de baryton. A la mort d'Auber, directeur du Conservatoire (1874), Thomas lui succéda, et en ce sens on peut dire que la gloire lui fut fatale, puisque cette direction enleva à    Thomas les loisirs, qu'entre autres circonstances il aurait pu consacrer à    la composition.

[hr] [hr]

Avatar du membre
Jacquou25
(°_°)
Messages : 2000
Enregistré le : dim. juin 19, 2005 10:18 pm
Localisation : Doubs
Contact :

Message par Jacquou25 » mer. sept. 06, 2006 4:28 pm

Ambroise Thomas est ce compositeur qui a composé 'Minuits Chrétiens', qui fut chanté dans toutes les églises de France et de Navarre jusqu'en 1964, date à    laquelle la Sainte Mère l'Eglise (pas celle de Normandie, l'autre) a fortement conseillé de ne plus faire perdurer cette pratique sous le prétexte que A.Thomas était athée.

Heureusement, il n'y a eu personne pour relever que Bach était protestant luthérien. ouf !

Avis du rédacteur qu'il partage avec lui-même : ce sont quand même les compositeurs libre-penseurs qui ont composé les plus belles musiques lithurgiques.
Une tartine de beurre tombe toujours du côté beurré. Sinon, c’est que le beurre a été mis du mauvais côté.
Cette loi s’applique également aux tartines de confiture.

Marc
*3*
Messages : 672
Enregistré le : dim. juin 05, 2005 10:32 am
Localisation : Castres, Tarn
Contact :

Message par Marc » mer. sept. 06, 2006 5:28 pm

Paulo da Fontoura a écrit :paroles de M. Carré et J. Barbier, accomp.t de guitare par Charlemagne
Charlemagne était guitariste en plus d'inventer l'école ? :rolleyes:
Marc
Marc

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9497
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Message par ClassicGuitare » mer. sept. 06, 2006 8:32 pm

Ce n'est pas le même, l'autre charlemagne est bien plus âg醦:mrgreen:

Marc
*3*
Messages : 672
Enregistré le : dim. juin 05, 2005 10:32 am
Localisation : Castres, Tarn
Contact :

Message par Marc » mer. sept. 06, 2006 9:27 pm

Ah bon !
Marc

Répondre

Retourner vers « Romantique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 0 invité