Hopkinson Smith en concert

Des infos relatives aux concours, stages et concerts de guitare trouveront leur place ici.
Avatar de l’utilisateur
Mitaki
*_*
Messages : 1031
Enregistré le : mar. déc. 13, 2011 11:59 pm
Localisation : Yvelines
Contact :

Hopkinson Smith en concert

Messagepar Mitaki » mar. nov. 13, 2012 4:57 pm

Bonjour,
Je ne pourrai malheureusement pas aller à ce concert... Je compte sur l'un d'entre vous pour me raconter!

Hopkinson Smith sera donc en concert à Paris le 24 / 11 à 20 h 30, à l'église des Billettes. ( J'enrage!!!!)
Dessin de Vincent Vellard

gilles T
Messages : 4
Enregistré le : jeu. nov. 15, 2012 4:03 pm
Contact :

Re: Hopkinson Smith en concert

Messagepar gilles T » mer. déc. 12, 2012 12:29 am

Bonsoir à tous,

Nouveau sur ce forum, je profite de l'occasion pour vous donner mes impressions sur le concert de Hopkinson Smith à l'église des Billettes. Programme relativement conventionnel (Milano, Kapsberger, Dowland), joué exclusivement sur un 8 chœurs. Rien à dire sur la musicalité superlative de ce très grand interprète, ni sur son contact toujours chaleureux avec le public. En revanche, ce concert me laisse une impression mitigée pour une toute autre raison. Il faut oser le dire : écouter du luth renaissance dans une église n'a guère de sens si l'on n'a pas la chance d'être assis dans les cinq premiers rangs. Au-delà, il faut avoir la foi, ou beaucoup d'imagination, ou connaître par cœur le répertoire, voire les trois à la fois, pour apprécier le moment.
D'où la question que je soumets à votre sagacité : ne serait-il pas temps d'en finir avec une fausse "authenticité" (le luth a toujours été l'instrument de la chambre ou du salon, pas de l'église) et d'envisager d'amplifier avec tact et mesure les concerts de luth solo, surtout dans des endroits à l'acoustique aussi capricieuse qu'une église ? La technologie a suffisamment évolué pour permettre une amplification discrète et fidèle. La musique aurait tout à y gagner, d'autant que rien ne justifie, sur le plan historique, qu'on s'obstine à faire sonner un instrument aussi discret dans un environnement acoustique qui ne peut pas lui rendre justice.
Vos avis sur cette question seront les bienvenus.

Cordialement,
Gilles

Avatar de l’utilisateur
didier
Administrateur
Messages : 10228
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 9:10 am
Localisation : sarthe
Contact :

Re: Hopkinson Smith en concert

Messagepar didier » mer. déc. 12, 2012 9:00 am

tu as raison , rien ne sert d'aller à un concert si on entend rien

Avatar de l’utilisateur
Gazalain
(°_°)
Messages : 4220
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 12:37 pm
Localisation : Gazeran Yvelines (78)
Contact :

Re: Hopkinson Smith en concert

Messagepar Gazalain » mer. déc. 12, 2012 9:17 am

Difficile de luther contre une église même si tu as pris des billettes à l'entrée.
"sɹǝʌuǝ,l" à lɐɯ ǝnoɾ

Val
*****
Messages : 102
Enregistré le : mer. oct. 17, 2007 7:47 am
Contact :

Re: Hopkinson Smith en concert

Messagepar Val » mer. déc. 12, 2012 4:45 pm

Ce que tu dis, Gilles, est quand même une caractéristique plus propre à Hoppy qu'au luth... Je recommande d'aller écouter Paul O'Dette ou Rolf Lislevand, là on entend bien au delà du 5ème rang. Hoppy est réputé pour jouer "pour lui"...

gilles T
Messages : 4
Enregistré le : jeu. nov. 15, 2012 4:03 pm
Contact :

Re: Hopkinson Smith en concert

Messagepar gilles T » mer. déc. 12, 2012 11:07 pm

Certes, certes...

Concernant Hopy, j'avais un point de comparaison : un concert qu'il a donné il y a une dizaine d'années à Saint-Louis en l'Ile. Il avait eu la délicatesse, avant de jouer, de rapprocher le praticable au plus près du public ; le son montait moins, on entendait mieux.
Et il est vrai que Paul O'dette, entendu dans un théâtre à l'italienne (aux Abesses), a une attaque beaucoup plus franche (au risque de casser des cordes, ce qui lui arriva ce soir-là).
Il n'en reste pas moins que ce problème d'inadéquation entre un lieu et un instrument reste posé, particulièrement dans un répertoire comme le répertoire renaissance, où les voix médianes des polyphonies complexes sont vite inaudibles. C'est certainement moins vrai pour le luth baroque, plus sonore.
Quant à Rolf Lislevand, que j'ai eu le plaisir d'interviewer, son opinion sur l'amplification — et les traitements du son en général — est encore plus radicale que la mienne...

Cordialement,
Gilles

Val
*****
Messages : 102
Enregistré le : mer. oct. 17, 2007 7:47 am
Contact :

Re: Hopkinson Smith en concert

Messagepar Val » jeu. déc. 13, 2012 6:50 am

J'ai entendu Rolf à Blagnac, avec Jordi et Montserrat (que nous regrettons, elle était si gentille, et quelle voix) avec amplification (dans l'auditorium de Blagnac).
à mon avis, dans ce lieu l'amplification n'était pas indispensable, de plus de mauvais réglages faisaient passer la voix de Montserrat au dessus des instruments et ils ont du s'interrompre le temps de régler ça correctement, après sinon rien à dire, matériel quasi invisible et amplification très discrète pour ne pas donner l'impression d'un concert rock et garder la sonorité des instruments. Mais il faut que les HP soient sur scène pour que le son vienne des instruments, sinon tu entends le luth qui vient de droite, de gauche de dernière alors qu'il est là, en face de toi, c'est vraiment très gênant.


Retourner vers « Concours, stages et concerts »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités