Guitare Bastien Burlot.

Photos de votre guitare ou de tout ce qui se rapporte à elle (micro, cordes, système d'enregistrement, etc... )
bastien burlot
****
Messages : 46
Enregistré le : sam. nov. 28, 2009 10:10 pm
Contact :

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar bastien burlot » mar. déc. 01, 2009 2:04 pm

Bonjour à toutes et à tous!

bonjour Michel et merci pour ce que je prends comme le meilleur compliment de ton post, à savoir que je suis "fou".... :razz:

Je vais essayer d' être concis et efficace comme toujours (en plus j' ai du boulot qui m' attends en bas! ;) )
Effectivement, 1500 euros pour une guitare entièrement faite à la main, c' est peu si l' on s' appuie sur l' investissement de matière première et de temps de travail....
Cependant je ne propose pas ce modèle pour dévaloriser une profession ...car je fabrique aussi des guitares "haut de gamme", avec un modèle de "concert" qui coûte aujourd 'huià 5500euros par exemple.

Suis je "impatient"? Je pense que pour moi qui ai bénéficié de l' enseignement d' un maître comme Gérard Audirac, il me serait interdit de l' être....quel luthier aujourd 'hui a la chance de commencer son activité avec un produit aussi aboutit....je commence où Gérard finit et cela me force à rester lucide et respectueux du travail des autres luthiers! Quelle CHANCE! :redface:
Je dirait même que l' enseignement principal de Gérard est l' humilité.

En tous cas merci Michel pour tes encouragements! :bravo2:

Pour ce qui est du produit que je propose:
j' ai eu beaucoup de visites au festival de Paris de personnes qui me demandaient si mes guitares, du faite du systéme que j' emploie, sonnaient mieux que les autres guitares.... La réponse a été très simple: je ne prétends rien de tel et en aucun cas détenir la "vérité", tout ce que je sais, c' est que la guitare que je fabrique, avec la bouche sur le côté (et tout ceci associé à mon barrage, mes côtes etc...) sonne bien mieux que celles que je fabriquais avant avec la bouche devant!

Je suis guitariste de formation, ça me donne quelques avantages..... :guitar:

Ensuite, comme tout un chacun, j' ai mes goûts, mes envies...et je fais des choix qui vont dans ce sens. Le son qu' offrent mes guitares correspond tout à fait ce que je recherche en tant que guitariste. On aime ou on aime pas, soit! c' est bien ce qui fait la richesse de ce métier...
Comme le dit Michel Luthier, il faut oublié l' idée que le "son sort du trou" et bien prendre en considération que celui ci est projeté par la table d' harmonie...

et pour finir, même si j' ai oublié un million de choses, je trouve le résultat esthétique très réussi! :cool:
:merci: de votre lecture et n' hésitez pas à me poser les questions qui vous tracassent!

ps Michel: au plaisir de te recroiser! :bravo2:

Avatar de l’utilisateur
donadey michel
(°_°)
Messages : 1413
Enregistré le : ven. nov. 30, 2007 10:35 am
Localisation : marseille

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar donadey michel » mar. déc. 01, 2009 2:52 pm

Bref....Bastien : on est d'accord !

Je mets quelques bémols là où je m'interroge :

-être toi-même guitariste est il un avantage pour la lutherie ?
oui, et non !
L'oreille d'un guitariste est SON oreille ... et tu fais ce que tu aimes comme son : parfait. !!! cela doit être assez rassurant parfois. Non que le doute n'existe plus, mais quand même... j'imagine que cela doit être plus confortable.

Mon oreille de non-guitariste est par contre plus facilement plurielle ! ce qui implique que je me "lave" de ce que je connais lorsque j'écoute un autre son; parfois celui-ci m'attire, et alors je doute de ce que j'obtiens moi même et je me dirige toujours vers autre chose ... comme une inaccessible étoile ... !!!!
Dans les 2 cas : le pour et le contre (comme toujours) ...

Tu prends comme une chance l'héritage de Gérard ... et tu as raison... peu de Luthiers on pu en profiter ... Personnellement, j'ai du aller chercher mes héritages un peu partout ... est-ce une autre chance ? celle de la diversité ?

Je pense simplement que partout on se débrouille pour gravir les échelles avec les barreaux qu'on rencontre ...

Quant à la technique de la rosace d'éclisse, tu as réussi ce que Contreras a, à mon avis raté, ( tout en restant humble face à ce Grand Monsieur de La Lutherie ) ... l'histoire est comme la biologie : la vie retient ce qui fonctionne et élimine le reste qui passe pour une recherche quand même intéressante...et laisse une trace dans l'avenir puisque toi, tu réussi plus tard a bien exploiter la chose ... pour ça : bravo :bravo:

Le Salon a pour moi été nourri de contacts très "pros" ... pourtant je trouve qu'il y a trop peu de visites, il faudrait en améliorer l'impact et la clientèle, aller vers du "pro" plus installé... ... (Il ya 3 ou 4 ans il y avait eu bien plus de visiteurs "européens ou même étrangers.... )...
Je sais que c'est une tâche ardue et je ne sais pas comment faire ? il faudrait qu'un Pro de la com s'en occupe !
je lance un appel à ...

et encore une fois : que vive notre folie ! :Soleil:

bastien burlot
****
Messages : 46
Enregistré le : sam. nov. 28, 2009 10:10 pm
Contact :

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar bastien burlot » mar. déc. 01, 2009 3:08 pm

en même temps c' est vrai que j' ai lu ici et là des messages de guitaristes qui conseillaient de ne pas aller à ce festival.... :rolleyes: alors que les rencontres sont toujours enrichissantes même si il est vrai que parfois c' est un peu difficile d' essayer les instruments dans de bonnes conditions....
quand je parlais de la chance de bénéficier de l' héritage de Gérard, je ne me fermais pas à son enseignement unique. Il m' a d' ailleurs toujours laissé libre et même plus que je ne le souhaitais....mais simplement cela m' a permis de commencer avec "quelque chose", ce qui est mieux que "rien". J' ai bien compris ce que tu voulais dire cependant! ;)

Avatar de l’utilisateur
donadey michel
(°_°)
Messages : 1413
Enregistré le : ven. nov. 30, 2007 10:35 am
Localisation : marseille

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar donadey michel » mar. déc. 01, 2009 3:13 pm

Ah bon ? carrément conseiller de ne pas y aller ??? là je suis sur le C ( peut y avoir un intérêt ? ceux qui n'y exposent pas ?)...
Va te démener toi après pour améliorer les choses !
C'est sur que le manque de salles pour les essais est très handicapant...

BON : alors on descend au boulot maintenant ? :Soleil:

bastien burlot
****
Messages : 46
Enregistré le : sam. nov. 28, 2009 10:10 pm
Contact :

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar bastien burlot » mar. déc. 01, 2009 3:25 pm

Luthier michel a écrit :
BON : alors on descend au boulot maintenant ? :Soleil:


oui va bien falloir! coupes d'onglets sur guitares de concert.....nouvelles tables d'ailleurs! :Soleil:

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9545
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar ClassicGuitare » mar. déc. 01, 2009 10:04 pm

Quel est la differance entre le modèle "conservatoire" et le modèle "concert" ?

as-tu des conseilles a pour faire une bonne prise son ?

bastien burlot
****
Messages : 46
Enregistré le : sam. nov. 28, 2009 10:10 pm
Contact :

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar bastien burlot » mer. déc. 02, 2009 7:42 am

Bonjour!
Pour la prise de son, il faut s'y prendre exactement comme avec une guitare "normale"( si tant est que les miennes ne le soient pas!;)) micro devant donc! Pour ceux qui le souhaite, je peux vous transmettre un enregistrement d'un extrait de récital de Roland Dyens où la prise de son s'est faite devant...

Avatar de l’utilisateur
Gazalain
(°_°)
Messages : 4225
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 12:37 pm
Localisation : Gazeran Yvelines (78)
Contact :

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar Gazalain » mer. déc. 02, 2009 10:10 am

Je viens de relire ce sujet et j'y trouve quand même beaucoup de contradictions. Il est dit que la table d'harmonie joue le rôle de la membrane d'un haut-parleur et que l'ouïe sur la table ne servirait à rien. Pourquoi alors tant de guitares sont fabriquées ainsi ? Et pourquoi faire une ouïe sur l'éclisse car tous ceux qui possèdent une guitare de cette fabrication disent que c'est pour s'écouter jouer au même titre que les auditeurs placés devant. Si le son ne sort pas l'ouïe, alors ils disent n'importe quoi. J'aime bien contredire les gens qui se contredisent :mrgreen:
"sɹǝʌuǝ,l" à lɐɯ ǝnoɾ

Avatar de l’utilisateur
donadey michel
(°_°)
Messages : 1413
Enregistré le : ven. nov. 30, 2007 10:35 am
Localisation : marseille

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar donadey michel » mer. déc. 02, 2009 10:25 am

bastien burlot a écrit :Bonjour!
Pour la prise de son, il faut s'y prendre exactement comme avec une guitare "normale"( si tant est que les miennes ne le soient pas!;)) micro devant donc! Pour ceux qui le souhaite, je peux vous transmettre un enregistrement d'un extrait de récital de Roland Dyens où la prise de son s'est faite devant...


Bonjour du matin sur Classicguitare.com !

...ce qui prouve encore une fois que le "son" ne "sort" pas de la bouche !!! mais provient bien de la table....
j'explique encore :
-la bouche est une entrée/sortie d'air qui équilibre la compression interne de l'instrument lorsque la table en vibrant émet des ondes de compression à l'intérieur de la caisse. Si on laisse le volume complètement fermé, la compression vient freiner la vibration de la table et le son est pauvre et étouffé....en l'ouvrant, le surplus de pression, lorsqu'il y en a, s'évacue et il se crée un équilibrage des phases vibratoires comme dans une enceinte acoustique de votre chaine hi fi ... le diamètre et un peu aussi la position de cette ouverture règlent cet équilibre. L'ouverture de Bastien, face à l'instrumentiste, augmente la sensation pour celui qui joue d'être "dans" sa guitare !

pour paulo :
Personnellement, je place le micro assez bas dirigé de bas vers le haut pointant vers le centre du chevalet ...
L'angle que fait l'axe du micro (imaginez une flèche qui part depuis le micro vers la table) avec la table est un facteur très important à régler il dépend du micro, de la guitare, de la salle etc..

;-trop perpendiculaire, il prend l'onde de face et fonctionne alors un peu comme un piezzo, et dénature le son ...régler cet angle permet de chercher le timbre correct. le même travail est à faire quant à la distance entre table et micro ... trop loin = pauvre, trop près = nasal et compressé !
Tout cela est un travail ....

En toute humilité.... je peux dire que j'ai bien étudié la chose lors de mes interrogations pour créer mon Système ASA :

http://www.guitares-donadey.com/micro-asa.htm

j'ai travaillé auprès de Radio-France pour le concert en direct de Roberto Aussel lors d'un musicora (1997) ...l'ingénieur du son, après m'avoir regardé avec suspicion m'a laissé tenter un essai .... il m'a acheté le micro !
J'ai fait cette année le son du festival de Nantes pour Roberto Aussel et JJ Mosalini (guitare + Bandonéon c'est pas simple) et pour le récital de Luciano MarZiali ...
J'ai souvent amplifié Roland Dyens avec plusieurs systèmes dont holophone ( il a été le premier à m'acheter mon système ASA) je me souviens de son récital sur une de mes guitares à Montpellier où l'ingénieur du son (un vrai, un vieux de la vieille qui travaille encore "à l'oreille") a passé 3/4 d'heure à régler juste la position d'un seul micro (neumann) devant la guitare, sans toucher à l'électronique pour le réglage !...c'est lui qui m'a donné ces indications... et depuis je m'y réfère.
vous pouvez écouter mes mp3 :
http://m.Luthier.free.fr/index.php/guitares-donadey/mp3
Ce qui est dommage c'est que Radio-France ne m'ait donné qu'une K7 audio de basse qualité ( pas d'utilisation commerciale) ..et j'ai su trop tard que j'aurais pu obtenir un CD !!! le son est chevrotant mais la prise est bonne...
J'ai des tas d'enregistrements ... mais pas le temps de faire vivre ce blog sur http://m.Luthier.free.fr/index.php/guitares-donadey/mp3

Pour dire en résumé, que partout j'utilise cette prise de son ... et que la table est la source de l'émission sonore d'une guitare et qu'elle est très dynamique tout en étant de faible volume sonore... ce qui implique une prise de son différente.
Je rajoute que si la pièce d'enregistrement est bonne, on peut repiquer avec un micro N° 2 à une certaine distance qui peaufinera le son en rajoutant un peu d'enveloppe naturelle...

Bonne journée ...
PS : pour moi Bastien, la coupe d''onglet, c'est à midi avec échalotes !!! :roll:

:Soleil:

Avatar de l’utilisateur
donadey michel
(°_°)
Messages : 1413
Enregistré le : ven. nov. 30, 2007 10:35 am
Localisation : marseille

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar donadey michel » mer. déc. 02, 2009 11:02 am

aie j'ai failli faire encore un doublon, car l'envoi du message ne réouvre pas classicguitare...
Gazoline ! tu piges ou non ?

le son d'un instrument est une phénomène vibratoire !
les matériaux vibrent et envoient des ondes .... le "volume" sonore n'est que la quantité d'air mise en vibration.... mais n'est pas la vibration elle même... ni sa puissance !
les aigues de la guitare vibrent un peu comme un triangle dans un grand orchestre... pas de volume mais de l'energie...et on l'entend parfaitement... bien sûr un peu d'enveloppe fait du bien !
Par la Rosace, le son qui sort est celui que la table envoie devant (et donc aussi derrière elle à l'intérieur) mais à l'intérieur ce son est décalé en opposé et compressé ... il se met en phase ou non avec celui qu'elle produit devant ... lorsque la table vibre "trop en amplitude" ça compresse grave dedans ! et ça sort donc par la bouche pour venir atténuer l'onde qui est de face ... parfois, ça vient renforcer l'onde de devant ...
Le son que la table produit dedans la guitare est donc presque celui qui sort devant mais en opposition de phase puisque l'un est fait devant et l'autre derrière par la même table vibrante!...avec parfois une compression de plus pour celui de dedans ( fréquence de résonance du volume propre à l'instrument) mais il y a aussi un décalage dans le temps lié à la distance la distance où est placée la bouche de sortie (vitesse du son) , qui parfois remet en phase l'interne et l'externe !

la distance où est mise la rosace influe sur cet équilibre ...
Chez bastien, elle est plus grande, et plus ouverte. La compression est plus faible (ouverture large) les basses internent sortent par la bouche sans être étouffées par une trop forte pression et ainsi nuisent moins au discours des médiums et aigues ! les basses qui sortent devant ne sont pas amorties non plus ...
il en résulte ce que j'ai appelé un effet surround !!! (plus que stéréo) ... les basses internent et externes sont plus décalées dans le temps ... et sont comme produites pas 2 HP différents et espacés...

ça plait ou pas ! là n'est pas notre propos !
Il est vrai que le guitariste s'auto-entend bien ... c'est plus flatteur pour lui ... mais pourquoi serait il frustré de moins bien s'entendre ?
maintenant il ne s'entend pas comme le public ....

J'ai maintes fois expérimenté que mes guitares prenaient leur plénitude sonore avec plus de 8 m de distance !
il faut donc du volume d'air devant, de la place dans l'air, pour que les harmoniques puissent exister et se trouver réunis.
Le guitarsite doit apprendre à s'écouter "depuis" loin devant lui ... comme faisait Rostro à chacun de ses récitals...

bon, c'est un peu plus clair?

:Soleil:

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9545
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar ClassicGuitare » mer. déc. 02, 2009 11:05 am

bastien burlot a écrit :Bonjour!
Pour la prise de son, il faut s'y prendre exactement comme avec une guitare "normale"( si tant est que les miennes ne le soient pas!;)) micro devant donc! Pour ceux qui le souhaite, je peux vous transmettre un enregistrement d'un extrait de récital de Roland Dyens où la prise de son s'est faite devant...


merci pour les infos. un petit extrait serait le bien venue

je te repose encore la même question
Quel est la differance entre le modèle "conservatoire" et le modèle "concert" ?

Avatar de l’utilisateur
donadey michel
(°_°)
Messages : 1413
Enregistré le : ven. nov. 30, 2007 10:35 am
Localisation : marseille

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar donadey michel » mer. déc. 02, 2009 11:10 am

Ps :

comparez à une enceinte acoustique, parfois l'évent de décompression est devant sur la façade, parfois il est derrière...
chaque choix fonctionne dans un certain contexte...

mettez un micro devant le HP et puis devant l'évent.... et puis dedans l'enceinte ... écoutez le résultat.... à très faible volume...puis à fort volume (ça change tout) ...

MD

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9545
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar ClassicGuitare » mer. déc. 02, 2009 11:21 am

Luthier michel a écrit :pour paulo :
Personnellement, je place le micro assez bas dirigé de bas vers le haut pointant vers le centre du chevalet ...
L'angle que fait l'axe du micro (imaginez une flèche qui part depuis le micro vers la table) avec la table est un facteur très important à régler il dépend du micro, de la guitare, de la salle etc..

;-trop perpendiculaire, il prend l'onde de face et fonctionne alors un peu comme un piezzo, et dénature le son ...régler cet angle permet de chercher le timbre correct. le même travail est à faire quant à la distance entre table et micro ... trop loin = pauvre, trop près = nasal et compressé !
Tout cela est un travail ....



Merci pour ces infos éclairées !
Quand tu parles assez bas c’est combien de centimètres ?
Puis tu places le micro au centre (rosace) dirigé vers le centre du chevalais, c’est juste ? Mais a quelle distance environs ?
Le deuxième micro tu le places à deux mètres ou plus ?

bastien burlot
****
Messages : 46
Enregistré le : sam. nov. 28, 2009 10:10 pm
Contact :

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar bastien burlot » mer. déc. 02, 2009 11:27 am

Rebonjour!
Ta question m'avait échappé.... Alors les différences principales sont:
-le choix des bois utilisés
-des éclisses plus larges donc un plus grand volume de caisse
-j'y mets tous les secrets de fabrication que j'ai reçu de Gerard, là où je me limite sur le modèle "conservatoire"
-plus grande surface d'ouverture en accord avec le volume de caisse
-finition beaucoup plus élaborée: fileterie,assemblage complexes etc

tous ces paramètres en font une guitare plus puissante, plus riche harmoniquement et avec un sustain decuplé... Justifiant pleinement son prix que beaucoup de guitaristes professionnels trouve très bas par rapport à ce qu'il existe sur le marché....;)

Michel: tu veux pas devenir mon commercial??? :)

Avatar de l’utilisateur
donadey michel
(°_°)
Messages : 1413
Enregistré le : ven. nov. 30, 2007 10:35 am
Localisation : marseille

Re: Guitare Bastien Burlot.

Messagepar donadey michel » mer. déc. 02, 2009 12:02 pm

...."Michel: tu veux pas devenir mon commercial??? "...

Je ne pense pas que tu en aies besoin ! en pratique, je ne suis pas très doué pour vendre !

rien de mieux qu'un guitariste pour faire de la pub .... Dyens par exemple est bien placé non ? et il aime les "guitares Françaises" ... sinon, vu ton prix d'appel n'as tu pas branché Raix ? lui, c'est un très bon argumenteur ! je l'ai vu à l'œuvre au salon, avec les guitares Mexicaines à 2 000 € ... excellent ! en plus il joue très bien et il est sympa...

Par contre, pour ce qui est théorie acoustique, j'ai un peu de "bouteille" ... il est vrai ...en toute humilité ! :lol:
Mais, la théorie est une chose, et le résultat un autre !

pour la prise de son le plus important paulo, est de la faire "à l'oreille" c'est le plus important de ce que j'ai dit ...donc tout varie en fonction du micro et de la pièce.
je pars de ça :
je met le micro à 40 cm du sol sur une moquette .... placé en face du chevalet ... avec un angle de 45° dirigé vers le chevalet ... puis je déplace ... d'abord le pied mais toujours en visant le chevalet ...ce qui change l'angle de visée de l'axe micro sur la table .... souvent je met le pied micro en face de la partie large de la guitare pointant vers le centre du chevalet ... je tourne le micro jamais perpendiculaire à la table , de haut en bas, de bas en haut de droit vers gauche etc ...en même temps je teste la bonne distance mixant ainsi juste un peu de compression avec amplitude du son ...
c'est à l'oreille qu'on "travaille" ... pour le pro dont j'ai parlé (Montpellier Dyens) il a tourné 3/4 d'heure autour de Roland ..
alors pour un non-pro !!! pas si facile...

Le deuxième micro ? plein de solutions : un directionnel mis à 3 m en haut visant la 12 ième case, donne un effet stéréo grâce au décalage de distance...mais le directionnel a un timbre trop métal...je n'aime pas ses aigues....

J'ai essayé un truc avec Aussel à Nantes qui a bien marché : Mes 2 micros ASA (omnidirectionnels chaleureux) sur le pupitre
moins d'effet stéréo mais la salle était en bois ! belle rondeur de son assez pleine...

Ne comptez pas que la technique des micros puisse remplacer votre travail d'oreille !!!
pour obtenir un beau son, il faut savoir écouter ...

:Soleil:


Retourner vers « Guitares & Co »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité