Tomas, José (1934-2001-esp)

Musique contemporaine (à partir de l'Après-guerre)
le terme musique contemporaine désigne la musique atonale, la musique sérielle et le dodécaphonisme, la musique répétitive et la musique électroacoustique

Modérateur : Schneider

Avatar de l’utilisateur
PRIVET Francis
(°_°)
Messages : 1436
Enregistré le : dim. sept. 20, 2009 1:07 am
Localisation : Sélestat - Alsace
Contact :

Tomas, José (1934-2001-esp)

Messagepar PRIVET Francis » sam. nov. 07, 2015 8:26 am

Tomas-portrait-yt.jpg

Biographie wiki : https://en.wikipedia.org/wiki/Jos%C3%A9_Tom%C3%A1s

José Tomás Pérez Sellés (Alicante, le 26 Août 1934 au 7 Août 2001) était un Espagnol guitariste classique et professeur. Considéré comme une influence majeure sur l'évolution de la technique de la guitare classique dans la seconde moitié du 20e siècle, il a formé de nombreux guitaristes de partout dans le monde. [1]

Biographie [modifier]
José Tomás a commencé ses études musicales avec Óscar Esplá. Plus tard, il transcrire piano de Esplá la suite, Levante, pour la guitare ainsi que de re-découvrir et transcrire travail jusque-là inconnue de Esplá, Tempo di Sonata. La sonate, composé à l'origine pour la harpe, a donné sa première représentation en 1978 par Tomás lui-même. [2] Tomás a d'abord été un guitariste autodidacte, mais a ensuite poursuivi ses études avec Regino Sainz de la Maza, Emilio Pujol, [1] et Alirio Diaz. Sur la recommandation de Diaz, il est allé étudier avec Andrés Segovia dans Sienne. [3] Après Sienne il poursuit sa formation avec Ségovie en 1958 et 1959 au Música en Compostelle, et a servi comme assistant de Ségovie là. [1]

En 1961, il a remporté le premier prix au Concours International de Guitare à Ourense fondée par Segovia, [4] après quoi il principalement se consacre à l'enseignement dans sa ville natale, où il a été professeur de guitare au Conservatoire Supérieur de Musique "Óscar Esplá" , un poste qu'il a occupé pendant deux décennies. De 1964 jusqu'au milieu des années 1970, il a également pris le relais de Ségovie en tant que directeur de la Música en Compostelle.

Comme concertiste, Tomás a été connu pour son son enviable et la compétence interprétative. Il était aussi connu pour ses transcriptions, en particulier ceux des scores des Renaissance et baroques époques. [5] Ce à son tour l'a conduit à adopter une guitare à huit cordes de, développé pour lui par José Ramírez III. Les deux chaînes supplémentaires lui ont permis de jouer de la musique composée à l'origine pour la vihuela et luth sur une guitare moderne sans sacrifier toutes les notes. [6] Cependant, sa principale contribution était à la pédagogie de la guitare. «Pragmatique et érudit, mais dans le même temps humble", il a reçu un flot constant de guitaristes qui ont visité sa maison à Alicante cherchant ses conseils. [5] Parmi les guitaristes classiques qui ont étudié avec Tomás sont David Russell, Manuel González, [7 ] Raphaella Smits, Thomas Müller-Pering, Ahmet Kanneci, Cornel Imre, Edson Lopes, Yoshimi Otani, [8] Ignacio Rodes, Rafael Serrallet, Carles Trepat, Mario Caserta et Edoardo Catemario.

Le Conservatorio Profesional de Música "Guitarrista José Tomás" à Alicante est nommé en son honneur, [5] comme est un concours de guitare classique internationale, le Concours International de Guitare Clásica "José Tomás - Villa de Petrer". [9]

José Tomás: mémoire et l'héritage :
https://www.guitarsint.com/article/Jose ... and_Legacy

https://www.youtube.com/watch?v=Zg46qaEn0tU
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Retourner vers « Contemporain »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité