Jacomino,Americo (Canhoto) (1887-1923-brésil)

Musique moderne (première moitié du XXe siècle)
On désigne souvent par musique moderne la musique composée pendant la première partie du XXe siècle
Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9489
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Jacomino,Americo (Canhoto) (1887-1923-brésil)

Message par ClassicGuitare » mer. déc. 15, 2010 10:48 am

Americo Jacomino (1887 - 1923)
Américo Jacomino.jpg
  • Biographie
Américo Jacomino, le Gaucher (Canhoto), aussi connu comme le Gaucher de la Guitare, compositeur et l'instrumentiste, il est né dans la rue de Carmo, dans São Paulo, en février 1889 et il est mort le 7 septembre 1928. Fils d’immigrants Napolitains, il n’a jamais fréquentée l'école, ayant appris à lire et écrire à la maison, avec le père et le frère le plus vieux, Ernesto, qui jouais de la guitare et la mandoline. Depuis l’enfance Américo a été très intéressé par la guitare, qu'il a joué, même sans inverser les cordes, dans la position du gaucher, ce qui a créé son nom artistique.

Avec ses 16 ans il a commença seul à apprendre le «cavaquinho » petite guitare, à l’époque dans lequel il jouais dans des « serenatas ». En même temps il a trouvé un travail de peintre de panneaux, ou il a fait des peintures murales dans certaines maisons élégantes de São Paulo. En 1907, pendant une sérénade dans le quartier de la Mooca, il a rencontré le chanteur Paraguaçú, avec qui a commencé à se présenter dans les cinemas, gagnant 5 mille réis par nuit.

Jacomino a joué au Cinéma Bresser, du Rua Bresser , dans Cine Brás Chic, d'Avenida Rangel Pestana et dans le Théâtre d'Eden, de la rue Mauá, ainsi que dans les cirques et les restaurants. En 1913, déjà connu dans le capital de São Paulo comme le bon guitariste, il a enregistré pour la première fois, dans Odeon, dans la série 120.000, la valse Belo Horizonte, la polka « Pisando na mala » Intervenant la valise, ale « dobrado Campos Sales » et la « mazurca Devaneio ».

En 1916 il a enregistré les valses « Beijos » et « lágrimas », « Acordes do violão », le premier titre d' « Abismo de rosas », des morceaux qui appartiennent actuellement au répertoire classique de la guitare brésilienne. En 1918 il a enregistré les tangos « Madrugando » et « Recordações de Cotinha». Pendant la première guerre mondiale, il a composé la « Marcha triunfal brasileira » et, en 1919, il a été invité, avec une fille de dix ans, Abigaïl Gonçalves (plus tard le chanteur lyrique Abigaïl Alessio), a former un trio avec Viterbo Azevedo, pour des présentations théâtrales, dans lesquelles Viterbo incarnerait le « Jeca Tatu », personnage célèbre de « Monteiro Lobato ».
La même année le Trio Viterbo-Abigail-Canhoto ont commencé une tournée qui a débuté à São Paulo et peu après ils ont continué un voyage dans les villes de l'intérieur mais un évènement tragique va interrompre sa carrière dans « Poços de Caldas », où Viterbo a été assassiné. En décembre il s’est allé au Rio de Janeiro, donnant un récital de guitare dans le Théâtre Lyrique. De tournure à São Paulo en 1920, il a commencé la production de musique de carnaval, bien qu'il ait continué à composer d'autres genres. Cette année-là il composa pour le Carnaval, « Ai, Balbina » et l'année suivante « Já se acabô » tous les deux avec Arlindo Leal.

Toujours en 1922 il a donné un récital dans le Cinéma São José, dans Itapetininga, à cette occasion, il a rencontré Maria Vieira de Morais, la fille d'un politicien local avec qui il s'est marié le 22 septembre de la même année, ou il a déclaré à état civil qu’il était Italien. Puis il s’instale à São Paulo, où il a ouvert un magasin d'instruments de musique. En 1923, à côté de Paraguaçu, il a été un des pionniers de la radio « Educadora Paulista », la première station d'émission de l'État.

En février 1927, à Rio de Janeiro, il a participé au concours « O que é Nosso, », patronné par le journal « Correio da Manhã » accompli dans le « Teatro Lírico », il a exécuté trois musique de sa paternité, la « Marcha triunfal brasileira », « Viola, minha Viola » et « Abismo de rosas », gagnant le concours et recevant le titre de Roi de la Guitare brésilienne.
De retour à São Paulo, il a organisé le groupe « Turunas Paulistas » de São Paulo, avec quatre guitares, deux « cavaquinhos », flûte, le saxophone, « reco-reco », « maracaxá » et « pandeiro »

En mars 1928 il a retourna au Rio de Janeiro, il enregistracertaines de ces compositions en solo et avec guitare et « cavaquinho ». Pendant un de ces enregistrements il a commencé à se sentir mal, c’est alors que son ami Joubert de Carvalho, médecin lui apporta son secours. Dans son dernier disque, il a enregistré la valse «Mexicana » et le « cateretê », « Uma noite na roça » (avec João do Sul). De retour à São Paulo, pour l'influence du beau-père (politicien), il a été nommé « lançador » de l'hôtel de ville, poste à la préfecture.
Cependant, il s'est senti mal à nouveau avec des problèmes cardiaques et les docteurs l’ont conseillé de se faire traiter par le cardiologue Miguel Couto à Rio de Janeiro, dans cette ville il avait l'intention de faire de nouveaux enregistrements. Mais sa santé c’est aggravé et il a été conduit à nouveau à São Paulo, où il est décédé en 1923.

Traduction: Paulo da Fontoura
  • Partitions du domaine public
    • Abismo de Rosas.pdf
      Amor de Argentina.pdf
      Brasilerita.pdf
      Caprichoso.pdf
      Dia de folia (deux guitares).pdf
      Marcha do Marinheiro.pdf
      Triste Carnaval.pdf
      Jacomino-Olhos Feiticeiros [Edson Lopez]

Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9489
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Jacomino,Americo (Canhoto)

Message par ClassicGuitare » mer. déc. 15, 2010 10:49 am

Après plusieurs jours de travail j'ai finalement terminé

hoe
(°_°)
Messages : 3707
Enregistré le : lun. mars 10, 2008 10:08 pm
Contact :

Re: Jacomino,Americo (Canhoto)

Message par hoe » mer. déc. 15, 2010 11:54 am

Merci Paulo !

La guitare de Canhoto :

[BBvideo 525,350][/BBvideo]

Belle guitare avec cordes en acier.

Marief
(°_°)
Messages : 2193
Enregistré le : dim. mai 22, 2005 8:27 am
Localisation : Bretagne, France
Contact :

Re: Jacomino,Americo (Canhoto)

Message par Marief » mer. déc. 15, 2010 11:55 am

Merci Paulo.
Il y a une erreur pour Caprichoso, c'est Sons de Carrilhoes à la place. Semenzato est dans le coup pour les deux.

Avatar du membre
Gazalain
(°_°)
Messages : 4209
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 12:37 pm
Localisation : St Hélène sur Isère
Contact :

Re: Jacomino,Americo (Canhoto)

Message par Gazalain » mer. déc. 15, 2010 1:01 pm

Je trouve que sa guitare sonne comme une casserole.
"sɹǝʌuǝ,l" à lɐɯ ǝnoɾ

Avatar du membre
rdan06
(°_°)
Messages : 5666
Enregistré le : mar. mai 22, 2007 4:45 am
Localisation : Alpes Maritimes
Contact :

Re: Jacomino,Americo (Canhoto)

Message par rdan06 » mer. déc. 15, 2010 1:47 pm

Elle semble assez petite (?)

Marief
(°_°)
Messages : 2193
Enregistré le : dim. mai 22, 2005 8:27 am
Localisation : Bretagne, France
Contact :

Re: Jacomino,Americo (Canhoto)

Message par Marief » mer. déc. 15, 2010 2:20 pm

Gazalain a écrit :Je trouve que sa guitare sonne comme une casserole.
Normal pour des cordes en ferraille :lol:

Avatar du membre
Gazalain
(°_°)
Messages : 4209
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 12:37 pm
Localisation : St Hélène sur Isère
Contact :

Re: Jacomino,Americo (Canhoto)

Message par Gazalain » mer. déc. 15, 2010 2:36 pm

Avec Hoe et moi-même, nous avons donc un point commun avec ce Monsieur, tous gauchers, seulement lui, il jouait sans avoir inversé les cordes. Il n'y a pas une jeune chanteuse qui fait ça en ce moment, il me semble ?. Ce n'est pas insurmontable, un de mes profs aimait jouer avec ma guitare mais en droitier, ce qui revient exactement au même et il y arrivait très bien.
Edith : c'est Skye.
"sɹǝʌuǝ,l" à lɐɯ ǝnoɾ

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9489
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Jacomino,Americo (Canhoto)

Message par ClassicGuitare » mer. déc. 15, 2010 10:29 pm

Marief a écrit :Merci Paulo.
Il y a une erreur pour Caprichoso, c'est Sons de Carrilhoes à la place. Semenzato est dans le coup pour les deux.
Merci Marie, j'ai corrigé

Répondre

Retourner vers « Moderne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités