Barrios-Mangoré Agustin (1885-1944-Paraguay)

Musique moderne (première moitié du XXe siècle)
On désigne souvent par musique moderne la musique composée pendant la première partie du XXe siècle

Modérateur : Schneider

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9582
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Barrios-Mangoré Agustin (1885-1944-Paraguay)

Messagepar ClassicGuitare » mar. nov. 17, 2009 10:58 am

Agustin Barrios-Mangoré (1885-1944) Image
    Biographie
Agustín Pío Barrios est né le 7 mai 1885 dans la petite ville de San Bautista de las Misiones au Paraguay. Il était le cinquième de sept fils, et dans cette famille nombreuse les parents se sont montrés de remarquables éducateurs, plaçant l'art et la culture au premier plan de leurs préoccupations.
Agustín, influencé par sa mère qui jouait elle-même de la guitare et par la musique populaire paraguayenne, se met très tôt à la guitare. Après la musique folklorique, à laquelle il restera toujours très attaché, il étudie la guitare classique à travers les œuvres de Sor, d'Aguado ou de Tarrega. Gustavo Sosa Escalada, son professeur, est tellement ébloui par son talent, qu'il convainc les parents du jeune Barrios à l'envoyer achever ses études à Ascuncion, la capitale du Paraguay. En 1898, une bourse lui est attribuée et il entre au Colegio Nacional.
Vers 1905, ayant atteint, et même dépassé, le niveau des meilleurs guitaristes, il commence sérieusement une carrière de concertiste et de compositeur. Il est déjà célèbre au Paraguay en 1908, et en 1910 il quitte son pays natal pour la vie aventureuse des tournées de concerts qui vont le mener partout dans le monde, en Uruguay, en Argentine, au Brésil d'abord, puis au Vénézuela, au Costa-Rica, au Salvador, au Chili, au Mexique, au Guatemala, au Honduras, à Cuba,…. Jusqu'à sa mort il donnera partout des concerts.
En 1932, il commence à se faire appeler "Nitsuga Mangoré des jungles du Paraguay - le Paganini de la guitare ". Nitsuga (Agustin à l'envers) et Mangoré (un légendaire chef Guarani qui résista à la conquête espagnole) resteront en usage quelques années, avant qu'il ne laisse tomber ce pseudonyme pour se faire appeler simplement Agustín Barrios-Mangoré.
A partir de 1934 il est en Europe, se produisant en Allemagne, en Espagne et en Angleterre. Il a donné un récital à Bruxelles en 1934. En 1938 il est victime d'une grave attaque cardiaque, qui compromet une tournée prévue aux États-Unis. Malgré une santé chancelante, il continue à voyager en Amérique Centrale. Il devient dans les dernières années de sa vie professeur de guitare au Conservatoire National de San Salvador. C'est dans cette ville qu'il est mort le 7 août 1944.
Barrios est sans doute le premier guitariste à tirer profit de l'invention relativement nouvelle du Gramophone. Il a enregistré dès 1910, et il nous a laissé plus de 30 disques 78 tours sous 4 labels différents.
Barrios, à l'égal de Sor ou Tarrega, est un compositeur majeur de l'histoire de la guitare. Son inspiration, qui puise largement dans la tradition sud-américaine et dans un intense mysticisme, jointe à une parfaite connaissance de l'harmonie et à une maîtrise remarquable de son instrument nous donne une œuvre d'une profondeur, d'une richesse et d'une beauté exceptionnelles. Il faut citer parmi ses pièces les plus connues Danza Paraguaya, La Catedral, Villancico de Navidad, Julia Florida, plusieurs Valses, El Sueño de la Muñequita, Una Limosna por el Amor de Dio et tant d'autres.
Parmi 300 œuvres qu'il aurait composées, plus d'une centaine nous sont parvenues, soit en manuscrits, soit enregistrées sur un de ses disques.
[hr]
Liste des oeuvres :
[Barrios-Oeuvres.jpg

    Partitions du domaine public


      Barrios Una Limosna.pdf

      Una limosnita por el amor de Dios.pdf

      La Catedral.pdf

      La_Catedral.pdf

      Un sueño en la Floresta.pdf

      4 Valses.pdf

        Valse No 3.pdf

        Valse No.3 (édité par Gazalain)
        Valse No 4.pdf
      5 pieces pour guitare.pdf
        El sueño de la muñeca
        Minueto en Do
        Minueto en La
        Gavota al estilo antiguo
        Mabelita

      Prelude en do mineur.pdf

      Prelude en Mi majeur.pdf

      Chôro de Saudade.pdf

      Danza Paraguaya.pdf

      Maxixe.pdf

      Villancico de Navidad.pdf

      ACONQUIJA (from Suite Andina).pdf

      Julia Florida - Barrios.pdf

      Tua Imagem.pdf
      vidéo


      Petit Pierrot

      Bicho Feo -Tango Humoristico


      Musique d'ensemble

      4 Guitares
      Leyenda de España.pdf

      Cueca (Danza Chilena).pdf




aPortrait-1922-b-wiki.jpg

[hr]

Sources:
http://users.skynet.be/
www.eythorsson.com

Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9582
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar ClassicGuitare » mar. nov. 17, 2009 11:28 am

L'extrait de naissance de Agustin Barrios Mangoré volé

Article traduit par guitareclassique.net
article original.pdf


Voici des faits de grande importance concernant Agustin Barrios Mangoré que j'ai lu récemment sur un article de
journal écrit par Carlos Salcedo Centurion. J'ai résumé et adapté au français cet article dans le but de vous faire
connaître ce chercheur ; Il s'agit là d'une minime partie de l' énorme travail de recherche sur Barrios.
L'acte de baptême est le seul document officiel existant qui indique la date de naissance de Agustín Barrios et que la
majorité des biographes du compositeur mentionnent dans leurs textes. Ce document se trouve à nouveau dans la
cathédrale de San Juan Bautista, Missiones.
Carlos Salcedo Centurion (chercheur spécialisé sur la vie de Barrios) publie un article le 10 août 2008 dans le
quotidien paraguayen "Ultima hora" dans lequel il mentionne la grande polémique suscitée en 2007 par le vol du
manuscrit de l'acte de naissance de Barrios et de sa vente dans un marché d'antiquités de la capitale du Paraguay,
Asunción.
Par la suite, il fut récupéré par le Congrès National et exposé pendant trois mois au Musée Cabildo
Plus tard, un comité dirigé par Monseigneur Melanio Médina, le père Joaquin Herebia et Carlos Villalba, qui à
l'époque était gouverneur de Missiones ramena le controversé document à son lieu d'origine.
L'histoire commence en 2005, lorsque les habitants de la ville de San Juan Bautista invitent Carlos Salcedo
Centurion à prendre part aux activités commémoratives du 120ème anniversaire de la naissance de Agustin Barrios.
Profitant de l'occasion, Carlos Salcedo se rend à la cathédrale afin de consulter le registre baptismal de l'artiste.
Il le trouve en même temps que celui de son frère le
poète et dramaturge Francisco Martín dans un des livres ecclésiastiques dans état de détérioration avancé. Salcedo
consulte auprès les autorités locales sur l'état grave du document et suggère un plan de restauration urgent. La
position de chercheur sur Agustin Barrios Mangoré fait en sorte qu'en juin 2006 Salcedo est informé que le
document plus important dans l'histoire de l'artiste missionnaire était en vente. Sur ce, Salcedo se rend
immédiatement à San Juan Bautista et en informe les autorités. Mais devant le manque d'action de ces derniers, il
recourt au Congrès National, qui en mars 2007 fait l'acquisition du document. Parallèlement, le curé de la cathédrale
de San Juan Bautista, Joaquin Herebia dénonce formellement le vol en accusant Carlos Salcedo de l'avoir perpétré.
Son accusation s'est basé sur le fait que Salcedo est la personne qui a scruté le document et pris des photos de
celui-ci en 2005. Ce que le curé n'a pas mentionné dans sa dénonciation c'est les 28 et 29 avril 2006, la cathédrale
reçut la visite d'experts restaurateurs appartenant à la compagnie Geolatina en provenance du Brésil et de
l'Argentine qui eux aussi avaient inspecté et photographié entre autres le document de Barrios. Finalement, Salcedo
fut blanchi de cette accusation lorsque les autorités judiciaires après enquête accusèrent de vol Eulalia del Carmen
Kulman, une employée de l'église de San Juan. C'est quasiment un miracle que ce précieux document culturel n'ait
pas atterri dans les tiroirs d'un collectionneur étranger. Ce document est la seule preuve officielle existante qui à ce
jour indique le Paraguay comme terre de naissance de Barrios Mangoré. Il est a noter que le registre se trouve dans
un état de détérioration avancé. À tel point que le nom de Agustin Pio Barrios est à peine lisible et sur le point de
disparaître. Il est également important de préciser que lieu de naissance de l'artiste n'est pas spécifié
ce qui a suscité de nombreux débats entre les habitants de San Juan et les villes avoisinantes. Jusqu'à aujourd'hui il
n'a pas été possible de prouver le lieu exact dans lequel est né Mangoré.
Carlos Salcedo Centurion indique que en tant que chercheur, que sa méthodologie pour le travail qu'il réalise sur
Barrios se base sur une question fondamentale. "Quelles ont été les sources des informations sur lesquelles se sont
basés les premiers biographes de Barrios ? La plupart des biographies, articles de journaux qui ne sont déjà pas
nombreux, n'indiquent pas de façon transparente la provenance des informations et documents utilisés (archives,
photos, guitares, disques originaux) pour recréer l'histoire du musicien.

[hr]
Si vous aimez faire des traductions vous avez un autre article qui serait intéressant de traduire
el misterio de la vide y obra de un genio paraguayano.pdf
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9582
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar ClassicGuitare » mar. nov. 17, 2009 11:33 am

Devinette

Au carrefour
tout rond,
six jeunes filles
dansent.
Trois de chair
et trois d’argent.
Les songes d’hier les cherchent,
mais elles sont au bras
d’un Polyphème* d’or.


Federico Garcia Lorca Poema del Cante Jondo (1921)
*Polyphème est le cyclope de l'Odyssée d'Homère

pour voir la réponse répondez au message :cool:

Contenu caché
Vous devez être inscrit et connecté sur ce forum pour voir le contenu caché.

rolanbo
(°_°)
Messages : 5002
Enregistré le : jeu. avr. 05, 2007 9:44 am
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar rolanbo » mar. nov. 17, 2009 12:44 pm

Merci Paulo pour ton érudition, c'est profitable à tous les guitaristes :merci: :merci:
♫=♥ Ecoutons Brassens nous serons moins c...

Michel Gautier
*
Messages : 5
Enregistré le : mar. nov. 03, 2009 10:35 am
Localisation : 78 Plaisir
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar Michel Gautier » mar. nov. 17, 2009 6:40 pm

Un compositeur que je connaissait mal :shock; Je travaille la valse n°4,quel plaisir,à découvrir,ou à redécouvrir :bravo: .Merci pour ces infos. :bravo:

Avatar de l’utilisateur
bise
*2*
Messages : 538
Enregistré le : mer. mars 19, 2008 8:28 am
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar bise » jeu. nov. 19, 2009 1:33 am

Passionnant . :merci:

arminius
*
Messages : 9
Enregistré le : dim. mai 31, 2009 7:25 pm
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar arminius » ven. déc. 04, 2009 2:02 pm

Excellentes informations! disons que Barrios est mon compositeur prefere, donc je ne peux dire autre que cela.
Toutefois, je profite pour voir si quelqu'un aurait une piece intitule Sargento, de Barrios. Tres belle piece, un guitariste peruvien l'a interprete au liban il y a quelques annees, et hier je l'ai reecoute et j;ai trouve que la partition me manquait.. si quelqu'un l'aurait et pourrait la poster ce serait bien!
Merci!

Marief
Modérateur
Messages : 2324
Enregistré le : dim. mai 22, 2005 8:27 am
Localisation : Bretagne, France
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar Marief » ven. déc. 04, 2009 3:01 pm

Ce doit être "Sargento Cabral ". Si tu as le courage, il y a une tablature en .txt ici.

EDIT/ En fouillant dans mon ordi, j'ai trouvé un fichier MIDI dont j'ignore la pertinence, il est utilisable dans un éditeur de partition :
Voir ici : http://www.classicalguitarmidi.com/barrios.html

arminius
*
Messages : 9
Enregistré le : dim. mai 31, 2009 7:25 pm
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar arminius » ven. déc. 04, 2009 11:49 pm

eh bien ca demande du courage! je deteste les tablatures :) mais bon ca vaut le coup.

Cote technique, il me semble que Barrios utilisait une guitare legerement plus petite que les modeles que nous avons actuellement. les positions, ( genre les barres a la position 7 et les autres doigts qui travaillent sur la douzieme case, comme dans Chorro de Saudade) suggerent l'utilisation d'un instrument plus petit.
Autre exemple dans El Ultimo Tremolo, pour ceux qui l'ont joue, dans nos guitares actuelles, une case manque afin d'obtenir le son requis, de plus, les positions sont d'une complication inouie...
Qu'en pensez-vous , et est-ce que quelqu'un aurait des idees, des references, des sites web etc. concernant ce sujet.
Merci!

Avatar de l’utilisateur
Gazalain
(°_°)
Messages : 4228
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 12:37 pm
Localisation : Gazeran Yvelines (78)
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar Gazalain » sam. déc. 05, 2009 6:29 am

La plupart des guitares dites "classiques" sont fabriquées avec une touche de 19 frettes. Sur la corde mi aiguë, la note frettée la plus haute est donc un Si à la 19ème case. C'est aussi la note la plus haute de la pièce de Barrios "El ultimo tremolo" ou "Una Lismona por el Amor de Dios". Sur une guitare dite normale, tu peux la jouer hormis les difficultés comme un barré à la 12ème case. La pièce en trémolo où il est nécessaire d'avoir une 20ème frette, c'est à dire un Do est "Uno sueno en la floresta". Barrios avait une ou plusieurs guitares avec un diapason de 650mm mais certainement des grandes mains. C'est un tort de croire que le standard est cette longueur de diapason car personne n'est standard, les uns préfèrent 640mm alors que d'autres 660mm. La plupart des guitares de luthier ont maintenant cette 20ème frette (souvent incomplète) sur une touche qui déborde de l'ouïe, quoique certains luthiers (cf BB) ne font plus d'ouïe en façade.
Quant à "Choro da Saudade", la difficulté n'est pas le barré 7ème case, mais la descente des graves (mesure 28) sur la 6ème corde accordée en Ré, faire le mi bémol sur cette corde en gardant respectivement le 4 à la 6ème case 1ère corde et le 3 aussi à la 6ème case 3ème corde, là il faut avoir des mains immenses. Dans cette pièce, 7 mesures plus loin, ce n'est pas mal non plus. Personnellement, je n'y arrive pas encore mais en attendant, je joue le mi bémol avec le pouce à la manière d'un violoncelle ou quelquefois avec le nez. :mrgreen:
"sɹǝʌuǝ,l" à lɐɯ ǝnoɾ

Avatar de l’utilisateur
Charango
Modérateur
Messages : 1766
Enregistré le : dim. déc. 27, 2009 12:22 am
Localisation : Périgord Vert
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar Charango » lun. oct. 18, 2010 6:38 pm

Gazalain a écrit :Quant à "Choro da Saudade", la difficulté n'est pas le barré 7ème case, mais la descente des graves (mesure 28) sur la 6ème corde accordée en Ré, faire le mi bémol sur cette corde en gardant respectivement le 4 à la 6ème case 1ère corde et le 3 aussi à la 6ème case 3ème corde, là il faut avoir des mains immenses. Dans cette pièce, 7 mesures plus loin, ce n'est pas mal non plus. Personnellement, je n'y arrive pas encore mais en attendant, je joue le mi bémol avec le pouce à la manière d'un violoncelle ou quelquefois avec le nez. :mrgreen:


Effectivement, en pleine période Barrios, je viens de tenter de jouer ce choro très beau et à cette mesure j'hésite : le nez ? ça marche :bravo2: le pouce ? j'aime moins ! :mrgreen: ou alors alterner très vite : il faut être sur de soi ! :eek:

corbo
Messages : 2
Enregistré le : mer. mars 02, 2011 7:37 pm
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar corbo » mer. mars 02, 2011 10:26 pm

bonjour à tous , je cherche la chanson prélude en do mineur de augustin barrios
mais en tablature. étant moyen en lecture de partiton ceci pourrais m'aider si
quelqu'un aurais ça bien sur... merci à l'avance

Avatar de l’utilisateur
Gazalain
(°_°)
Messages : 4228
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 12:37 pm
Localisation : Gazeran Yvelines (78)
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar Gazalain » jeu. mars 03, 2011 7:45 am

corbo a écrit :bonjour à tous , je cherche la chanson prélude en do mineur de augustin barrios
mais en tablature. étant moyen en lecture de partiton ceci pourrais m'aider si
quelqu'un aurais ça bien sur... merci à l'avance
Je ne crois pas que ce soit une chanson.
Voili, voilou
Barrios Prélude en do mineur avec tab.pdf
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
"sɹǝʌuǝ,l" à lɐɯ ǝnoɾ

corbo
Messages : 2
Enregistré le : mer. mars 02, 2011 7:37 pm
Contact :

Re: [Agustin Barrios-Mangoré]

Messagepar corbo » ven. mars 04, 2011 1:59 am

merci beaucoup gazalain, pour cette piece en tablature

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9582
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Agustin Barrios-Mangoré

Messagepar ClassicGuitare » mer. févr. 22, 2012 10:04 am

J'ai additionné Julia Florida


Retourner vers « Moderne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité