Villa-Lobos, Heitor (1887-1959-brésil)

Musique moderne (première moitié du XXe siècle)
On désigne souvent par musique moderne la musique composée pendant la première partie du XXe siècle

Modérateur : Schneider

Avatar de l’utilisateur
Schneider
Modérateur
Messages : 654
Enregistré le : mer. nov. 04, 2009 11:01 am
Localisation : Paris
Contact :

Villa-Lobos, Heitor (1887-1959-brésil)

Messagepar Schneider » jeu. janv. 09, 2014 7:11 pm

Heitor Villa-Lobos (1887-1959)
Villa-Lobos-portrait-wiki.jpg


[table=width:100%;border:0px;][tr=text-align: justify;]
[td=border: 0px;]Image
    Biographie
[tab=30]Heitor Villa-Lobos apprend le piano, le violoncelle, la clarinette et la guitare auprès de son grand-père, bibliothécaire, écrivain et mélomane. Musicien et autodidacte, il découvre sa passion pour la guitare auprès des musiciens de rue. En 1903, à l'âge de 16 ans, il décide de s'enfuir de chez lui et va parcourir le Brésil, plus particulièrement les régions du Nordeste, recueillant au cours de son périple une riche collection de chants et musiques traditionnels. Il gagne alors sa vie en jouant dans les cafés et les restaurants. Il effectuera d'autres voyages semblables par la suite tout en entretenant un voile de mystère autour de ceux-ci.

[tab=30]Par la suite, il étudie à l'Institut National de Musique de Rio de Janeiro.

[tab=30]Après un autre voyage ethno-musicologique au cœur de la Chine en 1912, Villa-Lobos revient à Rio de Janeiro. C'est là, le 13 novembre 1915, qu'il capte l'attention en se produisant en concert avec sa propre musique. Plus tard Arthur Rubinstein se fait son interprète et lui amène des mécènes. En 1923, il attire suffisamment à lui les faveurs des officiels pour obtenir une bourse et étudier à Paris. Il y découvre les richesses de l'Europe. À son retour en 1930, Villa-Lobos entame une grande carrière politique et pédagogique et il est nommé directeur de l'éducation musicale de Rio de Janeiro. Tout en continuant la composition, il prend en charge la vie musicale de son pays (organisation de l'enseignement musical dans les écoles et maternelles, préparation des concerts…). Il fonde également le Conservatoire National de Chant Orphéonique et l'Académie Brésilienne de Musique.

[tab=30]En 1944, Villa-Lobos effectue un voyage aux États-Unis pour diriger ses œuvres, obtenant un succès critique et populaire. D'importantes œuvres sont commandées par des orchestres américains. Il écrit même une musique pour le film Vertes Demeures (1959). Les années 1940 sont pour lui une période de triomphe international.

[tab=30]Villa-Lobos est célébré de Los Angeles à New York et Paris comme compositeur et chef d'orchestre. En 1957, pour son soixante-dixième anniversaire, le Brésil décrète une année Villa-Lobos.

[tab=30]Il meurt, le 17 novembre 1959 à Rio de Janeiro, laissant environ 1 000 œuvres de tous styles, avec 12 symphonies, 17 quatuors à cordes, des opéras, des ballets, des suites, des poèmes symphoniques, des concertos, des œuvres vocales, des pièces pour piano, de la musique religieuse et des musiques de film.

    Œuvres

    Œuvres pour Guitare
[tab=30]Solo :

  • Panqueca (1900), perdu;
  • Mazurka em ré maior (1901), perdu;
  • Valsa brilhante (1904), valse concertante;
  • Suite populaire brésilienne (1908 à 1923, 1948 et 1955) :
    1. Mazurka Chôro;
    2. Scottish Chôro;
    3. Valsa Chôro (version 1920) ou Valsa Chôro (version 1955);
    4. Gavotta Chôro (1948);
    5. Chôrino.
  • Fantasia (1909), perdu;
  • Dobrados (1909 à 1912), perdu :
    1. Paraguaio;
    2. Brasil;
    3. Chorão;
    4. Saudade;
    5. Paranaguá;
    6. Cabeçudo;
    7. Rio de Janeiro;
    8. Padre Pedro.
  • Canção brasileira (1910);
  • Dobrado pitoresco (1910), perdu;
  • Quadrilha (1910), perdu;
  • Tarantela (1910), perdu;
  • Simples (1911), mazurka;
  • Chôros №1 (1920);
  • 12 Estudos (1928 et 1952);
  • Valsa sentimental (1936);
  • Prelúdios (1940) :
    1. en mi mineur;
    2. en Mi majeur;
    3. en La mineur;
    4. en Mi mineur;
    5. en Ré majeur.
  • Terezinha de Jesus (1958).

[tab=30]Musique de chambre :

  • Sexteto místico (1917), pour Flûte, Hautbois, Saxophone (E♭), Harpe, Célesta et Guitare;
  • Distribuição de flores (1936), pour Flûte et Guitare;
  • Bachianas brasileiras №5 (1938), pour Voix et Guitare;
  • Food for Thought (1947), pour Voix et Guitare.
  • Canção do poeta do século XVIII (1953), pour Voix et Guitare.
  • Modinha (1956), pour Voix et Guitare.
  • Veleiros (1958), pour Voix et duo de Guitares;
  • Motivos gregos, pour Chœur, Flûte et Guitare.

[tab=30]Œuvres orchestrales :

  • Introdução aos chôros (1929), ouverture pour Guitare et Orchestre.
  • Concerto para violão (1951), concerto pour Guitare.

[/td]
[td=border: 0px;]Image[/td]
[td=border: 0px;]Image
Image
Naissance :
    le 5 mars 1887 à Rio de Janeiro (Brésil)
Décès :
    17 novembre 1959 à Rio de Janeiro (Brésil)
    à 72 ans.
Activité principale :
    Compositeur
Style :
    Moderne
Activités annexes :
    Directeur de Musique
    Fondateur de conservatoire



Image


























































.

[/td]
[/tr][/table]

[hr]
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
Je ne comprends pas ce qu'il fait mais il doit avoir raison parce-qu'il est jeune et que je suis vieux (Mahler à propos de Schönberg)

Avatar de l’utilisateur
isa95
(°_°)
Messages : 1949
Enregistré le : jeu. mars 22, 2012 1:28 pm
Localisation : région parisienne (VO)
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar isa95 » jeu. janv. 09, 2014 7:43 pm

merci Pierre ! :)

( même si je possède déjà les partitions des éditions Max Eschig des années 70 )..
Que trépasse si je faiblis !
Garder l' espoir.
Guitare Bastien Burlot ( Série Anniversaire n°1)

Avatar de l’utilisateur
Schneider
Modérateur
Messages : 654
Enregistré le : mer. nov. 04, 2009 11:01 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar Schneider » jeu. janv. 09, 2014 7:54 pm

My pleasure Isa...
Petite remarque concernant la bio : c'est un premier jet tiré de wikipédia mais elle est assez douteuse. Je la retravaillerai à l'occasion.
isa95 a écrit :[...] je possède déjà les partitions des éditions Max Eschig des années 70 )..

Je viens d'ajouter le manuscrit de Simples sur IMSLP ; je ne pense pas qu'il ait été édité en l'état. C'est, en fait, une première version du Mazurka-chôro publiée dans la suite populaire en 1950.
Il sera probablement dispo d'ici quelques heures
Je ne comprends pas ce qu'il fait mais il doit avoir raison parce-qu'il est jeune et que je suis vieux (Mahler à propos de Schönberg)

Avatar de l’utilisateur
Grive Musicienne
*****
Messages : 116
Enregistré le : dim. nov. 28, 2010 9:18 pm
Localisation : Paris
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar Grive Musicienne » ven. janv. 10, 2014 12:26 am

Il existe aussi une Valse-chôro inédite publiée en annexe, dans la réédition en 2008 de la Suite Populaire Brésilienne par Max Eschig. Elle est dédiée à Eduardo Burnay, et n'est pas la Valse-chôro du recueil.
Si j'ai bien compris, elle était, à l'origine, prévue pour être le quatrième mouvement de la Suite Populaire Brésilienne; nous sommes dans les années 20. Dans les années 40, HVL a dit "ben non finalement, ça sera une autre."

Une interprétation => http://www.youtube.com/watch?v=_c7whRmlR6w

(Fonds Archives Max Eschig, BnF Ms 25120)

Avatar de l’utilisateur
Gazalain
(°_°)
Messages : 4225
Enregistré le : lun. mars 17, 2008 12:37 pm
Localisation : Gazeran Yvelines (78)
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar Gazalain » ven. janv. 10, 2014 8:40 am

isa95 a écrit :merci Pierre ! :)

( même si je possède déjà les partitions des éditions Max Eschig des années 70 )..
Je les ai aussi et j'allais les acheter à l'époque au 48 rue de Rome (à Paris), l'entrée était à l'angle de la rue.
Ancien magasin Eschig.jpg


C 'était en 1969. La partition du prélude n° 1 coûtait 8.40 Francs, le n° 3 7.70 F et les autres 7.20 F
Le papier est de meilleure qualité que les éditions Salabert. Ma partition Asturias à 4.20 F est complètement jaunie et rongée sur les bords mais je la conserve comme relique. :oops:
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.
"sɹǝʌuǝ,l" à lɐɯ ǝnoɾ

Avatar de l’utilisateur
Jacquou25
(°_°)
Messages : 2029
Enregistré le : dim. juin 19, 2005 10:18 pm
Localisation : Doubs
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar Jacquou25 » ven. janv. 10, 2014 7:04 pm

J'avais acheté le 1° prélude en ... euh .. 1960 et le 2° en 2002.
Le reste ? pirate !
Une tartine de beurre tombe toujours du côté beurré. Sinon, c’est que le beurre a été mis du mauvais côté.
Cette loi s’applique également aux tartines de confiture.

Avatar de l’utilisateur
didier
Administrateur
Messages : 10309
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 9:10 am
Localisation : sarthe
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar didier » ven. janv. 10, 2014 7:20 pm

Jacquou25 a écrit :J'avais acheté le 1° prélude en ... euh .. 1960 et le 2° en 2002.


:eek: 42 ans entre les deux , pour le trois normalement c'est en 2044 tu vas avoir du mal à aller à la boutique :mrgreen:

Jacquou25 a écrit : "Le reste ? pirate !


éditions Tipiak ?

Avatar de l’utilisateur
Schneider
Modérateur
Messages : 654
Enregistré le : mer. nov. 04, 2009 11:01 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar Schneider » ven. janv. 10, 2014 8:12 pm

Grive Musicienne a écrit :[...] Si j'ai bien compris, elle était, à l'origine, prévue pour être le quatrième mouvement de la Suite Populaire Brésilienne; nous sommes dans les années 20. Dans les années 40, HVL a dit "ben non finalement, ça sera une autre." [...]

Merci la Grive, je vais corriger au plus vite.
Je ne comprends pas ce qu'il fait mais il doit avoir raison parce-qu'il est jeune et que je suis vieux (Mahler à propos de Schönberg)

Avatar de l’utilisateur
Jacquou25
(°_°)
Messages : 2029
Enregistré le : dim. juin 19, 2005 10:18 pm
Localisation : Doubs
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar Jacquou25 » ven. janv. 10, 2014 10:56 pm

Il manque un prélude :
le 6° : perdu quand il s'est enfui de Paris lorsque les Allemands sont entrés en France en 1940.
Une tartine de beurre tombe toujours du côté beurré. Sinon, c’est que le beurre a été mis du mauvais côté.
Cette loi s’applique également aux tartines de confiture.

Avatar de l’utilisateur
Schneider
Modérateur
Messages : 654
Enregistré le : mer. nov. 04, 2009 11:01 am
Localisation : Paris
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar Schneider » ven. janv. 10, 2014 11:50 pm

Oui et non.
Jusqu'à preuve du contraire, l'existence de ce 6ème prélude dédicacé à Mindinha reste bien mystérieuse.
Je sais qu'un éminent guitariste que vous connaissez tous (je ne le nommerai pas pour éviter toute polémique) aurait vu ce prélude, ainsi que de nombreux manuscrits de Debussy jamais publiés, chez sa veuve Arminda.
Mais, encore une fois, en ce qui me concerne, je ne connais aucune preuve de son existence. Du reste, lors de la première des ces préludes le 11 décembre 1943, seuls les cinq que nous connaissons ont été joués.
Mais je peux l'ajouter à la liste pour la petite histoire ;)
Je ne comprends pas ce qu'il fait mais il doit avoir raison parce-qu'il est jeune et que je suis vieux (Mahler à propos de Schönberg)

Avatar de l’utilisateur
didier
Administrateur
Messages : 10309
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 9:10 am
Localisation : sarthe
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor

Messagepar didier » dim. janv. 12, 2014 3:24 pm

Schneider a écrit :
Les œuvres d'Heitor Villa-Lobos tomberont dans le domaine public en 2035

c'est vraiment n'importe quoi la durée de 80 ans des droits d'auteurs :roll: pour le conjoint à la limite c'est normal (comme une pension de réversion ) mais après .... normalement les enfants ne touchent pas la retraite de leurs parents pendant 80 ans après leurs décès et personne n'y trouve rien à redire alors que là ..... :twisted:

Avatar de l’utilisateur
PRIVET Francis
(°_°)
Messages : 1436
Enregistré le : dim. sept. 20, 2009 1:07 am
Localisation : Sélestat - Alsace
Contact :

Re: Villa-Lobos, Heitor (1887-1959-brésil)

Messagepar PRIVET Francis » lun. mars 02, 2015 5:18 pm

pour le plaisir d'une belle musique
http://www.youtube.com/watch?v=4-oozfjz5qc


Retourner vers « Moderne »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité