Parga, Juan (1843-1899-esp)

Musique romantique (début du XIXe siècle - début du XXe siècle)
Le terme romantique désigne La musique, la peinture influencées par le romantisme qui, à l'origine, est un mouvement littéraire.

Modérateur : Schneider

Avatar de l’utilisateur
PRIVET Francis
(°_°)
Messages : 1436
Enregistré le : dim. sept. 20, 2009 1:07 am
Localisation : Sélestat - Alsace
Contact :

Parga, Juan (1843-1899-esp)

Messagepar PRIVET Francis » jeu. févr. 26, 2015 5:03 pm

Parga, Juan (1843 - 1899)
Parga-portrait-youtube.jpg


Biographie (traduction auto) : http://www.abc-guitars.com/pages/parga.htm/Parga

PARGA Juan (Juan Parga), 1843-1831 Août 1899, Malaga - guitariste et compositeur de la seconde moitié du XIXe siècle espagnol. Il est né à El Ferrol, à l'extrême nord-ouest de l'Institut espagnol de la recherche en 1843. Avant les années 80, il a vécu à Séville et Tolède, tout en servant dans l'armée. L'éducation musicale finale à Madrid conservatrice-toire, où il étudie l'harmonie et a appris à jouer du piano. On croit que la formation du musicien comme un compositeur de beaucoup influencé par son étude du répertoire pour piano prévalait lorsque la musique du romantisme (Chopin et al.). Guitare, ainsi que F. Tarrega, a été formé par le célèbre guitare espagnole virtuose Julian Arcas (1832 à 1882).Juan Parga concerts en Espagne, au Portugal, en France et en Italie. Selon le musicien, finalement fatigué de sa vie nomade comme un artiste de concert et vers le milieu des années 1880, il se fixa à Malage et opérant exclusivement dans l'enseignement.Vers la même époque, il a été introduit dans les cercles aristocratiques et nommé le guitariste de la cour à Séville, où il a étudié l'enseignement musical de haut descendance royale. Il est professeur honoraire à plusieurs conservatoires - à Madrid, Cadix et Malaga. En plus de ses activités d'enseignement à Malaga H. Parga dirigés par une troupe locale de musiciens Merchant Société de Málaga, dispose de 8 guitares 5 Pandora 3 flûte, violon et violoncelle 2. En 1884-1885 gg. la troupe a joué avec un certain nombre de concerts de charité, des dons va-shih pour aider les victimes du tremblement de terre (1884) et dans Malage Granade. En 1893, H. Parga publié certaines de ses œuvres comme une collection de "Spanish Guitar" (La Guitarra Espanola). Toutes les œuvres du musicien, soupçonnés d'avoir été écrite par lui longtemps avant leur publication. Dans les années 1890, la santé X. Parga, des antécédents de tuberculose, a commencé à se détériorer, et en donnant de plus en plus sentir lui a permis de faire face à la maladie, sauf le travail éditorial, beaucoup plus que l'exécution ou de l'enseignement. Le compositeur de génie et interprète de la musique espagnole véritablement national Juan Parga morts 31 Août, 1899 à l'âge de 56 ans. La plupart de sa vie X. Parga joué et composé sur une guitare à 6 cordes standard, et seulement dans les dernières années de sa vie après avoir déménagé à Malaga déplacé sur instrument 9 cordes: guitares 7-10-cordes étaient à l'époque très populaire auprès de nombreux guitaristes professionnels. Guitare H. Parga a été faite maître Antonio Lorca et Malaga était de 9 chaînes avec 24 frettes sur la première chaîne. Néanmoins, toute sa musique intègre parfaitement l'habituel guitare 6 cordes avec 19 frettes, et le travail est utilisé dans D octave mineure sont doigté, pointant à la configuration de pont nécessaire 6ème corde à la note re. Bien que Juan Parga dans ses lettres exprimé des doutes à propos de la valeur de l'art du flamenco, et sa conformité avec les normes éthiques, ce qui est cohérent avec l'attitude qui prévaut au flamenco tout, mais l'influence de ce genre de musique folklorique sur le compositeur se sentait dans toutes ses œuvres, rempli de mélodies folkloriques espagnoles merveilleuses et imaginatives et des rythmes. Chercheur américain de l'histoire de la guitare Randy Osborne a même exprimé l'opinion que si X. Parga vécut encore dix ans, le flamenco est susceptible d'être examinée par lui, pas après Ramon Montoya. Musique de l'Andalousie est représenté dans ses œuvres de divers chants et danses folkloriques, y compris polos, Sole, Sevillanas, guahiras et autres. Les œuvres de Juan Parga, malheureusement, n'a pas obtenu dans la pratique moderne performant digne de leur distribution, bien que l'un de ses concert Rhapsodies plus décennies dans une rangée d'effectuer le fameux guitariste paraguayen Agustin Barrios-Mangore. L'exécution des travaux du compositeur de la plus populaire suivaient sa grande échelle:
• Grand Concert Fantasia "Alhambra" (Op.29)
• Imaginaire caractéristique «Souvenirs de Séville" (Op.30)
• Grand-Fantasia "Horizons de l'Andalousie" (Op.26)
• Rhapsody sur le thème des chansons folkloriques andalous (Op.2, Op.7 et al.)
En 1990, quelques-unes des œuvres de Juan Parga été réédité par la maison d'édition "Chanterelle" une collection intitulée, qui comprend "J. Parga Concert fonctionne.":
• Polo Gitano y Panaderos, op.2
• 2 Guajiras, op.5
• Polo y Solea, op.4
• 3a Rapsodia de Concierto, op.6
• Reminiscencias Arabes, op.13 (Idilio Andaluz)
• Del Ferrol a la Habana, op.23 (Colección de Tangos para Guitarra fantasticos)
• Recuerdos de Cadix, op.24 (Gran Nocturno Elegiaco para Guitarra)
• Recuerdos de Sevilla, op.30 (Gran Fantasia Caracteristica para guitarra)

(Préparé selon le site "la guitare flamenca en Ukraine" -www.is.svitonline.com/flamenco)


Désolé :
Le site Guitarpress est supprimé : il reste toutefois la liste des oeuvres.

J. Parga - Concierto Clasico
opus 02 - Polo Gitano Y Panaderos
opus 04 - Polo Y Solea
opus 05 - Two Guajiras
opus 06 - Rapsodia de Concierto no.3
opus 13 - Idilio Andaluz : https://www.youtube.com/watch?v=evGgZPFkuYw
opus 23 - Del Ferrol A La Habana : https://www.youtube.com/watch?v=B40KCyRFLPw
opus 24 - Recuerdos de Cadiz
opus 26 - Grand-Fantasia "Horizons de l'Andalousie"
opus 29 - Alhambra - Fantasia : https://www.youtube.com/watch?v=gGKvPnP2TyM
opus 30 - Recuerdos de Sevilla : https://www.youtube.com/watch?v=evGgZPFkuYw
J. Parga - Sevillana
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Avatar de l’utilisateur
didier
Administrateur
Messages : 10157
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 9:10 am
Localisation : sarthe
Contact :

Re: Parga, J ()

Messagepar didier » jeu. févr. 26, 2015 5:22 pm

les liens n'ont pas l'air de fonctionnés

Avatar de l’utilisateur
PRIVET Francis
(°_°)
Messages : 1436
Enregistré le : dim. sept. 20, 2009 1:07 am
Localisation : Sélestat - Alsace
Contact :

Re: Parga, Juan (1843-1899-esp)

Messagepar PRIVET Francis » ven. déc. 25, 2015 12:09 pm

Quelques compléments ci-dessus. :)

Si quelqu'un pouvait apporter une meilleure traduction... :mrgreen:

Marescot
Messages : 1
Enregistré le : sam. déc. 24, 2016 11:07 am
Contact :

Re: Parga, Juan (1843-1899-esp)

Messagepar Marescot » dim. avr. 30, 2017 12:12 pm


Avatar de l’utilisateur
didier
Administrateur
Messages : 10157
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 9:10 am
Localisation : sarthe
Contact :

Re: Parga, Juan (1843-1899-esp)

Messagepar didier » dim. avr. 30, 2017 12:51 pm

:merci:

giga17
*****
Messages : 89
Enregistré le : sam. juin 25, 2011 2:25 am
Contact :

Re: Parga, Juan (1843-1899-esp)

Messagepar giga17 » dim. avr. 30, 2017 4:56 pm

:kewl:
Nul fabricant de bougies ne fabriqua d'ampoules,
Nul producteur de chariots ne produit de voitures,
... et la poste n'a pas inventé l'email.


Retourner vers « Romantique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité