Haydn, Joseph (1732-1809-autriche)

Musique de la période classique (1750 à 1830)
Depuis la mort de Johann Sebastian Bach au début de la période romantique . Par extension, on appelle « musique classique » toute la musique savante européenne, de la musique de la Renaissance à la musique contemporaine
Répondre
ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9377
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Haydn, Joseph (1732-1809-autriche)

Message par ClassicGuitare » jeu. juil. 06, 2006 9:58 am

Joseph Haydn (1732 - 1809)
[Haydn-portrait2.jpg
  • Biographie
Franz Joseph Haydn (1732, Rohrau sur la Leitha - 31 mai 1809) est un compositeur de musique classique autrichien.

Joseph Haydn est né dans une famille modeste : son père était fabricant de charrettes et adorait la musique et sa mère était cuisinière chez un noble. Âgé de six ans, il apprit la musique auprès de Johann Mathias Franck qui s'était engagé à lui donner cette formation.
Dès huit ans, remarqué à cause de sa belle voix de soprano, il devint enfant de chœur à la maîtrise de la cathédrale St Étienne de Vienne, sous la direction de Georg Reutter, plus intéressé par l'argent que lui rapportaient ses « élèves » que par leur enseignement. Il y étudia la musique par lui-même. Il fut expulsé à l'âge de 17 ans, sa voix ayant mué.

Joseph Haydn mena ensuite durant quelques années une vie difficile, dans la pauvreté, jouant occasionnellement de la musique lors de bals et enterrements. Devenu professeur, grâce au prêt financier d'un ami de son père, il eut l'heureuse opportunité de faire la connaissance en 1753 de Porpora dont il devint le secrétaire. Nicola Porpora, professeur de chant et compositeur renommé, lui enseigna la composition et l'introduisit dans les milieux aristocratiques.

En 1757, Joseph Haydn composa ses premiers quatuors à cordes qui lui établirent sa renommée et l'année suivante il devint maître de chapelle chez le comte von Morzin. Il composa alors sa première symphonie. À cette époque, il devint amoureux d'une de ses élèves, Theresa Keller, fille d'un ami, et la demanda en mariage. Mais Theresa étant destinée au couvent, Haydn accepta d'épouser sa sœur âgée de 4 ans de plus : Maria Anna Keller, dont il se sépara quelques années plus tard sans avoir eu d'enfants.

En 1761, Joseph Haydn trouva une place auprès d'une des familles les plus fortunées d'Europe : la famille des princes Esterhazy en Hongrie. Il y resta plus de trente ans. Durant ses années, il écrivit un nombre considérable de symphonies, quatuors à cordes, concertos, sonates pour clavier, pièces pour baryton, opéras, divertissements et œuvres de musique sacrée. La célébrité de Joseph Haydn ne cessa de s'accroître dans toute l'Europe. Les musiciens qu'il dirigeait le surnommèrent « papa Haydn » car il avait pour eux beaucoup d'attention.
Mais Haydn doit aussi probablement son surnom de Papa comme « père de la symphonie » (s'il n'est pas l'inventeur de la forme symphonique, il ne composa pas moins de 104 symphonies !).

En 1781, Joseph Haydn rencontra et se lia d'amitié avec Mozart, malgré leur différence d'âge (24 ans). Ils ont exercé l'un sur l'autre une influence musicale.
Après la mort du prince Esterhazy en 1791, Joseph Haydn libéré de ses obligations, séjourna à deux reprises à Londres, où il connut encore un grand succès. Puis il s'installa à Vienne. Joseph Haydn eut pour élève Ludwig van Beethoven en 1792, mais ses relations avec lui ne furent pas aussi bonnes qu'avec Mozart, voire difficiles.

Fatigué et malade, Joseph Haydn à la fin de sa vie ne composait presque plus. Décédé pendant l'occupation de Vienne par les troupes napoléoniennes, sa dépouille mortelle connaîtra quelques déboires assez sordides comme la perte de sa tête...
[hr]
  • Partitions du domaine public
    • Largo assai arr. Francisco Tàrrega
    • Andante arr. Francisco Tàrrega
    • Minuetto trans. de A. Segovia
    • Serenatatrans. D. Fortea
    • Minueto.trans. Francisco Tàrrega
      Sonate pour deux guitares - Op.30 - arr. J. Klinger.pdf
Catalogue des œuvres
[hr] Les œuvres de Joseph Haydn sont aujourd'hui classées selon le système mis au point par Anthony van Hoboken[Note 17], universellement adopté, quoiqu'il ne reflète pas exactement l'ordre chronologique des compositions. Il a été mis au point entre 1957 et 1978. Chaque œuvre est identifiée par un chiffre romain correspondant à la catégorie (certaines catégories sont subdivisées - lettre minuscule en indice), suivi d'un numéro d'ordre en chiffre arabe.


* Catégorie I : 104 symphonies, plus les symphonies A et B et une symphonie concertante composée en 1792 lors de son séjour londonien afin de répondre à Ignace Joseph Pleyel, son ancien élève devenu un temps son rival
* Catégorie Ia : 16 ouvertures
* Catégorie II : 24 divertimentos, 8 nocturnes, 6 scherzandos
* Catégorie III : 68 quatuors à cordes
* Catégorie IV : 11 divertimentos à trois voix
* Catégorie V : 31 trios à cordes
* Catégorie VI : 6 duos pour violon et alto
* Catégorie VII : 4 concertos pour violon, 2 pour violoncelle, 1 pour contrebasse, 3 pour cor, 1 pour trompette, 1 pour flûte, 5 pour lire organizzate
* Catégorie VIII : 8 marches
* Catégorie IX : diverses danses, menuets, allemandes, trios
* Catégorie X et XII: œuvres diverses pour baryton (octuors, quintettes, duos)
* Catégorie XI : 126 trios pour baryton
* Catégorie : XIII : 3 concertos pour baryton
* Catégorie XIV : 16 concertinos pour clavier et cordes
* Catégorie XV : 45 trios avec clavier
* Catégorie XVI : 62 sonates pour clavier
* Catégorie XVII : diverses pièces pour clavier
* Catégorie XVIII : 11 concertos pour clavier

* Catégorie XIX : pièces pour horloge musicale
* Catégorie XX : Les Sept Dernières Paroles du Christ en croix (version originale et transcriptions)
* Catégorie XXa-c : duos, trios et quatuors vocaux
* Catégorie XXI : 3 oratorios (Il ritorno di Tobia, La Création, Les Saisons)
* Catégorie XXII : 14 messes
* Catégorie XXIII : œuvres religieuses diverses
* Catégorie XXIVa : 11 cantates et chœurs profanes avec orchestre
* Catégorie XXIVb : 24 airs profanes avec orchestre
* Catégorie XXVIa : lieder avec accompagnement de piano
* Catégorie XXVIb : cantates et chœurs avec instruments
* Catégorie XXVII : 10 canons religieux et 47 canons profanes
* Catégorie XXVIII : 13 opéras italiens
* Catégorie XXIX : opéras pour marionnettes et singspiels
* Catégorie XXX : musiques de scène
* Catégorie XXXI : arrangements
* Catégorie XXXII : pasticcios

On dispose pour certaines œuvres du manuscrit autographe, mais la plupart sont des copies (Haydn utilisait à Eisenstadt des copistes). Quelques œuvres sont d'origine douteuse, voire apocryphes. Au fur et à mesure que la renommée du compositeur progressait, des éditeurs n'hésitèrent pas à diffuser sous son nom des œuvres d'auteurs moins connus. Les études critiques du XXe siècle ont permis de rétablir nombre de paternités.

Des compositions originales du catalogue ou des copies destinées à l'exécution, voire des partitions inconnues encore à ce jour ont disparu vraisemblablement dans les incendies qui ravagèrent le château d'Esterhaza le 18 novembre 1779 et la maison même du compositeur.
[hr]
Sources:
kb.dk/
wikipedia.org
img.kb.dk
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9377
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Haydn, Joseph

Message par ClassicGuitare » mar. déc. 07, 2010 9:38 am

Misa jour de la bio et une nouvelle partition

Avatar du membre
hirondelle
(°_°)
Messages : 10125
Enregistré le : jeu. mars 20, 2008 7:34 pm
Localisation : moselle
Contact :

Re: Haydn, Joseph

Message par hirondelle » mar. déc. 07, 2010 4:25 pm

Merci Paulo :bravo2:

Répondre

Retourner vers « Classique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 3 invités