Schuster, Vincenz (19è-autriche)

Musique de la période classique (1750 à 1830)
Depuis la mort de Johann Sebastian Bach au début de la période romantique . Par extension, on appelle « musique classique » toute la musique savante européenne, de la musique de la Renaissance à la musique contemporaine
Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9489
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Schuster, Vincenz (19è-autriche)

Message par ClassicGuitare » mer. août 30, 2006 9:28 am

Vincenz Schuster (c.1800)

  • Biographie
Guitariste amateur vivant à Vienne en Autriche au cours de la première partie du 19ème siècle.
Il est connu par son association avec Franz Schubert et l'arpeggione, un nouvel instrument introduit par le luthier Stauffer (fabricant de guitares). L'instrument avait la forme et l’accordage d’une guitare, mais de la taille d'un petit violoncelle joué avec un archet. Schuster a été un artiste habile et en 1824 Schubert composa pour lui la Sonate en la mineur, D. 821, pour arpeggione et piano qui a été publié plus tard par Diabelli de Vienne.


Sources:
kb.dk/
library.csun.edu/igra/bios/schuster.html

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9489
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Sonate Arpeggione

Message par ClassicGuitare » jeu. juil. 14, 2011 8:46 am

La Sonate en la mineur, D. 821 pour arpeggione et piano a été écrite par Franz Schubert à Vienne en novembre 1824, mais n'a été publiée qu'en 1871.

Elle est contemporaine de son Quatuor « La Jeune fille et la mort » et a été composée alors que le musicien souffrait déjà d'un stade avancé de la syphilis (les premiers signes remontent à 1822) avec des épisodes dépressifs de plus en plus fréquents.

Il s'agit probablement d'une commande de son ami Vincenz Schuster, guitariste affirmé, qui s'est passionné pour cet instrument nouvellement créé. On ne compte aujourd'hui qu'une douzaine d'exemplaires dans le monde (copies comme originaux).

Elle comporte trois mouvements et son exécution dure un peu moins d'une demi-heure.
  1. Allegro moderato
  2. Adagio
  3. Allegretto
Elle est jouée de nos jours essentiellement par un violoncelle ou par un alto, parfois par une contrebasse. Les transcriptions pour ces instruments sont naturellement très postérieures à l'édition originale et essayent de résoudre le problème d'une étendue moindre par rapport à l'arpeggione et des modifications d'articulation (4 cordes versus 6).

On peut cependant entendre la sonate D821 de Schubert dans la version originale (sur arpeggione et pianoforte) dans les enregistrements suivants:

Klaus Storck et Alfons Kontarsky (1974, Archiv Produktion n° 2533 174)
Alfred Lessing et Jozef de Beenhouwer (2000-2001, Ars Produktion FCD 368 392)
Gerhart Darmstadt et Egino Klepper (2005, Cavalli Records CCD 242)
Nicolas Deletaille et Paul Badura-Skoda (2006-2007, Fuga Libera FUG 529).

Partition
Arpeggione Sonata.pdf
[BBvideo 525,350][/BBvideo]
Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9489
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Schuster, Vincenz

Message par ClassicGuitare » jeu. juil. 14, 2011 8:49 am

traduction de la bio, corrections et ajout du texte Sonate Arpeggione

Répondre

Retourner vers « Classique »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité