Vivaldi, Antonio (1678-1741-itl)

Musique baroque (1600 à 1750)
Le baroque s’étend environ du début du XVIIe siècle (création de l'opéra) au milieu du XVIIIe siècle (effacement du contrepoint en faveur de l'harmonie), de façon plus ou moins uniforme selon les pays .
Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9486
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Vivaldi, Antonio (1678-1741-itl)

Message par ClassicGuitare » dim. janv. 11, 2009 6:27 pm

Antonio Vivaldi (1678-1741)
Image
  • Biographie
Maître du baroque italien, violoniste virtuose et compositeur prolifique, Vivaldi nous est aujourd'hui familier grâce à ses 500 concertos, en particulier "Les Quatre Saisons". Il a aussi écrit de la musique sacrée, des oratorios et plusieurs opéras.

Jusqu'à récemment, on possédait peu de détails sur la vie de Vivaldi. Même sa date de naissance nous était inconnue jusqu'à la découverte de son acte de baptême en 1963. Antonio Lucio Vivaldi est né le 4 mars 1678 à Venise, l'aîné des neuf enfants de Giovanni Battista Vivaldi, violoniste.

Les membres de la famille Vivaldi avaient la particularité d'avoir les cheveux roux. Les Vénitiens les surnommaient les Rossi et plusieurs ne les connaissaient que sous ce sobriquet. Autre attribut des Rossi, beaucoup d'entre eux étaient musiciens. Très vite, le jeune Antonio démontre sa maîtrise du violon et il remplace parfois son père dans l'orchestre de Saint-Marc.

Dès l'âge de dix ans, Vivaldi se prépare au sacerdoce et il est ordonné prêtre en 1703. Il n'exerce pourtant ses fonctions qu'un peu plus de trois ans, pour des raisons médicales non spécifiées. Il Prete rosso, (le Prêtre roux), ne renonce pas pour autant à porter l'habit sacerdotal.

C'est aussi en 1703 que l'abbé Vivaldi débute une association qui durera toute sa vie avec le Seminario musicale dell'ospedale della Pietà, un hospice-orphelinat-conservatoire de jeunes filles. Professeur de violon, puis maestro dei concerti, c'est-à-dire chef d'orchestre, il est chargé d'instruire les pensionnaires dans la composition et l'exécution des concertos. L'orchestre de la Pietà était célèbre pour sa grande qualité et permis à Vivaldi d'expérimenter avec les différentes facettes du concerto. Il donne une importance accrue au soliste, il est le premier à utiliser le crescendo d'orchestre, il adopte définitivement la forme tripartite des mouvements vif-lent-vif ainsi que le caractère lyrique du mouvement lent.

En 1713 Vivaldi entreprend la fonction d'imprésario au théâtre S. Angelo. C'est là que seront crées la plupart de ses 45 opéras. Plusieurs rôles sont destinés à la jeune cantatrice Anna Girò (ou Giraud), élève de Vivaldi qui l'accompagne lors de ses nombreux voyages, participe à ses spectacles et lui sert en quelque sorte de secrétaire.

Don Vivaldi doit souvent se déplacer à travers l'Europe pour faire produire ses opéras et donner des concerts. Durant l'une de ces tournées, cette fois à Vienne en Autriche, Vivaldi s'éteint, à la fin de juillet 1741. Bientôt on ne parle plus d'il Prete rosso, même à Venise.

Après sa mort, l'oeuvre de Vivaldi est vite oubliée et les ouvrages de référence du XIXe siècle ne le mentionne que très rarement. En 1927, la Bibliothèque nationale de Turin fait l'acquisition d'une grande collection de manuscrits de Vivaldi, mais leur diffusion devra attendre après la guerre. Ce n'est finalement que dans les années 1950 que le grand public peut entendre, après deux cents ans, la musique du Prete rosso. Le rétablissement de Vivaldi parmi les grands compositeurs semble assurer sa renommée pour la postérité.
  • Partitions du domaine public
    • Andante du concerto en Sol Majeur pour deux guitares
    • l'hiver-largo.pdf
      Largo de l'hiver des 4 saisons, pour Flute, Violon et Guitare
    • andante.pdf
      Andante du concerto pour deux mandolines (RV532) arrangé pour guitare solo
    • allegro-fuga.pdf
      Allegro et Fugue Op. 3-11 arrangé pour guitare solo
    • allegro.pdf
      Arrangé pour guitare par Mustafa Kemal Düzgören
    • Sonata en la mineur pour Cello et Basso Continuo.pdf
    • Adagio- Sonate pour violon Sol majeur - 373.pdf
    • Allegro - Sonate pour violon Sol majeur - 373.pdf

Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9486
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Re: Antonio Vivaldi

Message par ClassicGuitare » jeu. juil. 28, 2011 9:10 am

Ajout des 3 dernières partitions

Répondre

Retourner vers « Baroque »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 2 invités