Bohrenfels, Johann Andreas Bohr von (1663-1728-autriche)

Musique baroque (1600 à 1750)
Le baroque s’étend environ du début du XVIIe siècle (création de l'opéra) au milieu du XVIIIe siècle (effacement du contrepoint en faveur de l'harmonie), de façon plus ou moins uniforme selon les pays .
Répondre

0
Aucun vote
 
Nombre total de votes : 0

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9489
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Bohrenfels, Johann Andreas Bohr von (1663-1728-autriche)

Message par ClassicGuitare » mar. juin 18, 2013 11:18 am

Johann Andreas Bohr von Bohrenfels (1663 - 1728)
  • Biographie
Johann Andreas Bohr von Bohrenfels est né au mois de janvier de 1662 et mourut chez lui, à Vienne, le 6 avril 1728, à l’âge de 65 ans.

Au 1er juillet 1696, il fut employé comme luthiste à la Chapelle de la cour impériale de Vienne ou il fut le dernier luthiste; cette charge s'éteignit avec lui.
Parallèlement à cette pratique instrumentale, Johann Andreas Bohr von Bohrenfels enseigna le luth et la guitare aux enfants de l'aristocratie viennoise. Ainsi, entre août 1704 et mars 1705, il avait été employé par Philipp Hyacinth Prince Lobkowitz.

Plus tard, il fut aussi probablement employé par la famille Sinzendorff : dans le manuscrit Goëss III, une version de l'allemande « L'amant malheureux » de Jacques Gallot, copiée de la main de Johann Andreas Bohr von Bohrenfels porte la dédicace : « Les plaintes de Gallot pour le départ de Mademoiselle Marie Anne de Sinzendorff ».

En 1712, il était officiellement chargé de l'enseignement du luth et de la guitare auprès des princesses Habsbourg.
Dans le cadre de ses fonctions d'enseignant, Johann Andreas Bohr von Bohrenfels copia beaucoup de musique. Il laissa de nombreuses tablatures de luth, dont beaucoup de compostions française (Pinel, Galot, etc.). Ses manuscrits sont soignés, d'une écriture claire avec de fréquentes annotations telles que des doigtés pour les deux mains.

Comme la plupart des serviteurs de la cour impériale à cette époque, Johann Andreas Bohr von Bohrenfels était lui-même de petite noblesse. Dans son traité « Historisch-theoretische und praktische Untersuchung des Instruments der Lauten… », Ernst Gottlieb Baron dit de lui : « Monsieur Bohr est luthiste à la cour Impériale, mais comme il est très occupé par ses affaires, il n'est pas très connu ailleurs ».

  • Partitions du domaine public
    • Suite en La majeur.pdf
      Allemande Bohr
      Cour[ante]
      Bourée Bohr
      Gigue Bohr
      Gigue et courante.pdf
      Bouree.pdf
      Suite (manuscript de Varsovie).pdf
      Aria
      Menuete
      Bourée
      Courente
      Guigue
      Furlana
      Menuet
      Cour[ante]
      Gavotta
      Menuet

Vous n’avez pas les permissions nécessaires pour voir les fichiers joints à ce message.

Répondre

Retourner vers « Baroque »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité