Sebastian Virdung

Discussion autour du Luth

Modérateur : Manu Cavalier

ClassicGuitare
Administrateur
Messages : 9545
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 10:22 am
Localisation : Lausanne
Contact :

Sebastian Virdung

Messagepar ClassicGuitare » mar. avr. 24, 2012 8:30 am

Il étudie à Heidelberg à la chapelle ducale auprès de Johannes von Soest. Après avoir été ordonné prêtre, il y devient chapelain, et chante comme choriste (alto masculin) jusqu'en 1505/1506. Aux alentours de 1506, il devient chanteur à la cour du Wurtemberg à Stuttgart. En janvier 1507 il est engagé à la cathédrale de Constance où il enseigne les jeunes choristes avant d'être renvoyé en 1508, selon toute vraisemblance à cause de son caractère difficile.


En 1511 est publié son traité Musica getuscht und angezogen. Ce document est une source d'information sur Virdung lui-même ; le dialecte utilisé est du bavarois. Ce traité fut le premier livre imprimé concernant la musique. Il embrassait la théorie de la musique, le contrepoint et la composition mais aucun de ces sujets n'apparaît dans les fragments de l'œuvre qui ont été conservés. À l'inverse, ces fragments contiennent des exposés sur les instruments de musique ainsi que des illustrations, d'ailleurs assez grossières, qui sont donc les premières du genre à avoir été imprimées. Le second livre consacré à ce sujet serait Musica instrumentalis deudsch (1529) par Martin Agricola. Ces deux ouvrages sont illustrés et constituent des sources importantes pour l'histoire des instruments de musique en Europe. Virdung classe les instruments en familles et parle également de la notation musicale.

[hr]
Manuscrits

Ms. Clm 24532, München, Bayerische Staatsbibliothek, origine allemande, daté d'après 1511, f. 56-57 [copie du livre]

Éditions modernes

Fac-simile édition 1511, Publikation aelterer praktischer und theoretischer Musikwerke (11), Gesellschaft fur Musikforschung, Berlin, New York, Broude [1966]

E. M. RIPIN. A Reevaluation of Virdung's Musica Getutscht. Dans « Journal of the American Musicological Society » (29/2) 1976

Traduction française dans la thèse de CHRISTIAN MEYER : Sebastian Virdung, théoricien et musicien. Université de Strasbourg II. 1977.

Fac-simile de l'édition de 1511 par KLAUS WOLFGANG NIEMÖLLER. Dans « Documenta Musicologica », (Reihe 1, vol. 31), International Musicological Society and the International Association of Music Libraries, Bärenreiter, Kassel 1970.

Fac-simile, Bâle, 1930, traduction française, C.N.R.S., Paris, 1980.

BULLARD BETH, Musical Instruments in the Early Sixteenth Century : A Translation and Historical Study of Sebastian Virdung's « Musica Getutscht » (Basel 1511). (Thèse), University of Pennsylvania, 1987.

BULLARD BETH. « Musica getutscht » : A Treatise on Musical Instruments (1511) by Sebastian Virdung. Cambridge, Cambridge, University Press, 1993.

Retourner vers « Luth »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité