Le processus créatif - Témoignage

Vos compositions, créations personnelles.
Partitions et mp3

Modérateur : Charango

Jive
(°_°)
Messages : 1793
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 3:26 pm
Localisation : Manaus (Amazonie)
Contact :

Messagepar Jive » mar. juin 14, 2005 5:08 pm

Pour répondre à Marc, qui me posait la question "Ah mais dit dont doudou, comment tu fais?", j'ai pensé qu'il pourrait être intéressant de créer un sujet à part, dans lequel on pourrait recueillir nos témoignages.

Je n'ai aucune formation musicale.
Ne me demandez pas le nom d'un accord: je l'ignore.

Alors, pour "Marie", qui est la première composition de ma vie, et qui date de... - Ah mais dis donc: Bon anniversaire Marie!!! Ca fait pile poil deux mois aujourd'hui!!! - j'ai pris ma guitare sans idée préconçue (et comment aurais-je pu en avoir?), l'esprit vide, mais le coeur allumé... le feu, allumez le feuheuheu... youps!

En fait, cette plaisanterie n'en est pas vraiment une: je me branche sur quelque chose (une idée, un air de musique, un sentiment, etc...), et les notes coulent sous mes doigts, comme une plaisanterie qui répond à une logique de pensée, à l'enchainement quasi naturel que peut éprouver un loustic comme moi devant un mot qui lui fait penser à ... et ainsi de suite.

La création de "Marie" est vraiment extra ordinaire, je pense: avouez que pour quelqu'un qui n'a jamais composé, se retrouver à inventer une musique note après note et à jouer directement un morceau presque sans rature ni bavure, c'est troublant. Et une demi heure plus tard, je l'enregistrais tel quel. Seule la fin m'a demandé un effort de concentration, jusqu'à ce que je pense: "Voila, c'est ça! C'est exactement ça!"
Alors le "ça", ne me demandez pas ce que c'est...

Je vais employer de grands mots: maintenant, à chaque fois que je compose, c'est comme si je me mettais en syntonie avec un flux d'énergie, et que mon travail consistait à lui donner une forme concrète et perceptible avec nos sens, en l'occurrence audible.
A chaque fois, c'est pareil: "Voila, c'est ça! C'est exactement ça!" ou au contraire: "Non, c'est pas ça!"

Finalement, je fonctionne comme un traducteur: je capte dans mon casque quelque chose, et je le retransmet traduit dans une autre langue.
Je pourrais tout aussi bien danser, ça serait pareil.
Tiens, d'ailleurs, d'avoir dit ça, je vois déjà évoluer un danseur étoile. Je vois ses gestes, j'entends presque la musique...
Modifié en dernier par Jive le mer. mars 28, 2007 5:45 pm, modifié 1 fois.
La Force trouver tu pourras, Sagesse garder tu devras

Marc
*3*
Messages : 746
Enregistré le : dim. juin 05, 2005 10:32 am
Localisation : Castres, Tarn
Contact :

Messagepar Marc » mar. juin 14, 2005 6:23 pm

Ben dis donc ! alors toi ! ben ça alors ! he ben ! fichtre diantre...
Marc

Avatar de l’utilisateur
jerry
(°_°)
Messages : 1282
Enregistré le : dim. nov. 12, 2006 6:53 pm
Localisation : eure 27
Contact :

Messagepar jerry » sam. mars 10, 2007 6:45 pm

J'ai toujours été fasciné par le processus de création qui fais qu'un compositeur soit inspiré suffisement ou qu'il trouve d'instinct une suite logique d'accords une melodie qui tienne la route.
J'ai beaucoup d'admiration je dois dire pour cette facultée j'ai quelques fois l'inspiration mais au moment de poser cela sur une partition faire que cela est un sens là   c'est autre chose.
Bravo à   vous compositeurs :biggrin:
La musique repose sur l'harmonie entre le Ciel et la Terre, sur la coincidence du trouble et du clair.
Hermann Hesse

Jive
(°_°)
Messages : 1793
Enregistré le : sam. mai 21, 2005 3:26 pm
Localisation : Manaus (Amazonie)
Contact :

Messagepar Jive » mar. avr. 24, 2007 12:56 pm

Je prends la guitare.
Je n'ai aucune musique dans la tête, en tout cas pas de façon consciente.
Puis je joue deux ou trois notes, un accord ou deux, comme ça, et alors le processus s'enclenche, et la musique devient non pas audible dans ma tête, mais quelque chose me fait dire, quand les notes que je joue sont bonnes: "Oui, c'est ça", ou "Non, c'est pas ça" quand je n'ai pas encore trouvé.
Et le bonheur, c'est quand je peux dire "Oui, voila, c'est exactement ça", comme pour Paz (version avec mon Almansa que je viens de publier sur le forum, qui comporte 2 petites variations par rapport à la version originelle), ICI

Ce que je peux affirmer, c'est que mes compositions sont inspirées, c'est-à-dire qu'elles viennent à moi, et que je ne fais que les mettre au monde, leur donner un corps.
Certaines sont évidentes, comme pour "Marie", composé en 5 minutes en direct sur la guitare, presque sans retouche ; d'autres le sont moins, comme "Mariazinha", qui m'a demandé un travail d'écriture précis, étant donné que j'ai inversé le processus: cette fois-ci, je ne devais pas "recevoir", mais "émettre", et trouver des notes qui traduisent en langage musical ce que j'avais dans le coeur au sujet de ma fille.

Mais ma création la plus étonnante, à mon goût, est "Não", que je viens de publier ICI. C'est incroyable ce que une guitare peut exprimer!!!
La Force trouver tu pourras, Sagesse garder tu devras

jarods
*3*
Messages : 816
Enregistré le : ven. mars 21, 2008 10:28 pm
Contact :

Messagepar jarods » mer. mars 26, 2008 7:44 pm

[referp=9980;quote="Jive"]Je prends la guitare.
Je n'ai aucune musique dans la tête, en tout cas pas de façon consciente.
Puis je joue deux ou trois notes, un accord ou deux, comme ça, et alors le processus s'enclenche, et la musique devient non pas audible dans ma tête, mais quelque chose me fait dire, quand les notes que je joue sont bonnes: "Oui, c'est ça", ou "Non, c'est pas ça" quand je n'ai pas encore trouvé.
Et le bonheur, c'est quand je peux dire "Oui, voila, c'est exactement ça"....[/quote]

hello c'est un sujet très intéressant et je retrouve dans les explications de Jive, ma façon de faire...je pars comme lui d'un accord, qui me suggère un début ; et je commence à monter un canevas avec quelques accords qui se suivent et qui vont puiser leurs notes de mélodie dans les accords en question ; dans le laps de temps je définis et j'apprends par coeur la structure, le ou les rythmes et je pense ensuite à créer une seconde partie (au moins une) ; puis finalement à une fin ; évidemment le début est aussi important....
je pense aussi aux timbres....
il faut faire comme si c'était une rédaction comme à l'école, pour donner une image ; je fais tout d'oreille sans jamais poser sur le papier la musique ; ce n'est qu'après que je l'écris, en principe sans changer en rien le scénario initial à part quelques basses mal choisies ou oubliées....
parfois il m'arrive de dériver et que au bout de deux heures de recherche d'harmonie, tout bascule vers autre chose , avec un autre rythme, il s'est alors passé quelque chose que je ne m'explique pas, mis à part d'autres suggestions que je découvre tout à coup et que j'exploite tel un filon...
Je retrouve dans les explications de Jive beaucoup de similitudes...
J'ai beaucoup interprété en vingt ans de classique , et tous les scénarios main droite/gauche sont pour moi , comme une résurgence pour construire quelque chose , un produit fini, avec une entrée en matière et une finale...
je pars souvent de thèmes : un tango, une valse, une milonga et j'improvise à partir d'accords comme je l'ai dit ; j'enrichis tout du long en évitant de tomber dans de la recopie ; et en évitant de refaire pareil la compo d'après...
j'évite de rester dans le mode mineur , et de constituer une pièce trop triste...
je trouve que c'est un très bon exercice à faire absolument à un certain stade...j'ai commencé en 2006 sur deux morceaux, après stop et j'ai repris en 2008 janvier...mais je continue d'interpréter, un peu moins toutefois...
je fournirais un pdf d'explications prises sur internet (en libre de droit), où il est expliqué comment procéder ; c'est assez top philosophique :lol: mais cela m'a aidé un peu et de comprendre que il suffisait de faire un peu comme une narration en tenant compte de certains principes à connaître absolument ....
voilà je voulais apporter mon témoignage , et partager une expérience....
Modifié en dernier par jarods le mer. mars 26, 2008 8:06 pm, modifié 7 fois.
The subtlety of a Note is to the Spirit, what finesse in Phrasing is to the Heart. The only Link that separates them is that exquisite Sensitivity that leads them to Expressiveness. That Sensitivity is like the surface of an iceberg that melts without ever revealing what remains submerged. But at the frontier, Sensitivity and Expressiveness have a twin sister: Passion...Patrick

Avatar de l’utilisateur
didier
Administrateur
Messages : 10343
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 9:10 am
Localisation : sarthe
Contact :

Messagepar didier » mer. mars 26, 2008 8:08 pm

:biggrin: j'ai hâte de lire ton pdf

Avatar de l’utilisateur
rdan06
Modérateur
Messages : 5687
Enregistré le : mar. mai 22, 2007 4:45 am
Localisation : Alpes Maritimes
Contact :

Messagepar rdan06 » mer. mars 26, 2008 8:10 pm

Merci pour vos témoignages... ça ma toujours interessé ce processus
de création :biggrin:

jarods
*3*
Messages : 816
Enregistré le : ven. mars 21, 2008 10:28 pm
Contact :

Messagepar jarods » mer. mars 26, 2008 8:26 pm

avec plaisir
Didier j'ai vu que tu étais très productif !!
concernant ce pdf, ce sont des pages htm que j'ai converties en un pdf de 40 pages environ, c'est vraiment du concentré...
mais je vais faire validé par mon ami Jerry...
à chaque page il fait appel à une référence d'une pièce de tel ou tel musicien, comme par exemple, écouter la symphonie n° d'un tel, lors de son ouverture en isolant vraiment un passage, et d'expliquer voilà quelle a été l'intention du musicien compositeur pour imposer un climax ou tout simplement comment a t'il fait pour captiver l'attention de l'auditeur, aiguiser sa curiosité de vouloir en écouter un peu plus etc ...
alors vous allez me dire , je suis pas musicien ! point besoin, quelques notions terre à terre suffisent pour comprendre...moi-même j'ai pas fait de conservatoire ou autre écoles ....ce manuel est vraiment à la portée de tout guitariste qui a quelques années d'expérience.
et puis on puise dans l'expérience de ces grands compositeurs classiques, sans pour autant tisser dans du classique après coup !
alors mon idée (projet) serait de retrouver et réunir en petits mp3 toutes ces extraits sonores explicatifs , ce qui permettraient d'encore mieux comprendre le manuel grâce à des travaux pratiques audio ; il y a certaines oeuvres que j'ai jamais écoutées et j'ai aucune idée où se trouve tel ou tel passage .... mais d'autres pourraient aider et contribuer à cette tâche...
Modifié en dernier par jarods le mer. mars 26, 2008 8:36 pm, modifié 4 fois.
The subtlety of a Note is to the Spirit, what finesse in Phrasing is to the Heart. The only Link that separates them is that exquisite Sensitivity that leads them to Expressiveness. That Sensitivity is like the surface of an iceberg that melts without ever revealing what remains submerged. But at the frontier, Sensitivity and Expressiveness have a twin sister: Passion...Patrick

Avatar de l’utilisateur
jerry
(°_°)
Messages : 1282
Enregistré le : dim. nov. 12, 2006 6:53 pm
Localisation : eure 27
Contact :

Messagepar jerry » mer. mars 26, 2008 8:56 pm

Tu as évidement carte blanche le processus de création étant toujours à mon avis extrêmement enrichissant bien sur je sais que tu respecterais les auteurs etc....alors pas de souci pour moi :biggrin:
si tu mets le lien direct vers le PDF en question bien sur
Modifié en dernier par jerry le mer. mars 26, 2008 9:01 pm, modifié 1 fois.
La musique repose sur l'harmonie entre le Ciel et la Terre, sur la coincidence du trouble et du clair.
Hermann Hesse

jarods
*3*
Messages : 816
Enregistré le : ven. mars 21, 2008 10:28 pm
Contact :

Messagepar jarods » mer. mars 26, 2008 9:09 pm

merci Jerry...au passage je souhaite prompt rétablissement à Jive :cool:
The subtlety of a Note is to the Spirit, what finesse in Phrasing is to the Heart. The only Link that separates them is that exquisite Sensitivity that leads them to Expressiveness. That Sensitivity is like the surface of an iceberg that melts without ever revealing what remains submerged. But at the frontier, Sensitivity and Expressiveness have a twin sister: Passion...Patrick

jarods
*3*
Messages : 816
Enregistré le : ven. mars 21, 2008 10:28 pm
Contact :

Messagepar jarods » mer. mars 26, 2008 9:43 pm

voilà un lien très intéressant que nous fait partager le compositeur :chin: Alan Belkin :
http://www.musique.umontreal.ca/personn ... k.f/3.html
noter bien l'onglet "écrits" qui peut apporter une auto formation relativement à l'étude du contrepoint, de l'orchestration, de l'harmonie etc ....

Le lien direct que je propose est un guide pratique de composition musicale dont j'ai réuni les pages htm en un PDF pour votre table de chevêt :lol: ..... à lire avec modération toutefois ...

Ce qui peut occasionner matière à réflexion et discussion dans ce topics :biggrin:
Modifié en dernier par jarods le mer. mars 26, 2008 9:57 pm, modifié 4 fois.
The subtlety of a Note is to the Spirit, what finesse in Phrasing is to the Heart. The only Link that separates them is that exquisite Sensitivity that leads them to Expressiveness. That Sensitivity is like the surface of an iceberg that melts without ever revealing what remains submerged. But at the frontier, Sensitivity and Expressiveness have a twin sister: Passion...Patrick

Avatar de l’utilisateur
jerry
(°_°)
Messages : 1282
Enregistré le : dim. nov. 12, 2006 6:53 pm
Localisation : eure 27
Contact :

Messagepar jerry » mer. mars 26, 2008 9:50 pm

Excellent merci Jarods voilà matière à reflexion
La musique repose sur l'harmonie entre le Ciel et la Terre, sur la coincidence du trouble et du clair.
Hermann Hesse

Avatar de l’utilisateur
didier
Administrateur
Messages : 10343
Enregistré le : jeu. déc. 21, 2006 9:10 am
Localisation : sarthe
Contact :

Messagepar didier » mer. mars 26, 2008 9:51 pm

:biggrin: merci Jarods
je vais lire tout ça avec attention

jarods
*3*
Messages : 816
Enregistré le : ven. mars 21, 2008 10:28 pm
Contact :

Messagepar jarods » mer. mars 26, 2008 9:53 pm

merci
super, Didier si on peut partager une expérience, car toi aussi tu dois avoir ta méthode ? :mrgreen: une sâcrée méthode pour composer si vite ...
Modifié en dernier par jarods le mer. mars 26, 2008 9:54 pm, modifié 1 fois.
The subtlety of a Note is to the Spirit, what finesse in Phrasing is to the Heart. The only Link that separates them is that exquisite Sensitivity that leads them to Expressiveness. That Sensitivity is like the surface of an iceberg that melts without ever revealing what remains submerged. But at the frontier, Sensitivity and Expressiveness have a twin sister: Passion...Patrick

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
*2*
Messages : 326
Enregistré le : jeu. mars 20, 2008 9:42 pm
Localisation : Toulon
Contact :

Messagepar Jean-Michel » jeu. mars 27, 2008 11:45 pm

Ce sujet est passionnant ... :biggrin:

... Pour ma part j'ai beaucoup de mal à parler du processus de création ... La technique ou la méthodes que j'utilise répond à un besoin ...

En ce moment j'ai envie d'écrire des études pour le barré ... Je commence donc par une réflexion sur le barré, je met en place différents exercices et bien sur je les mets en oeuvre ... Les études seront le fruit de ce travail et de ce plus ou moins long processus ...
... Par exemple je peux commencer la pièce sur un barré très difficile en installant d'entrée le climax ... Cette idée fait un cheminement en moi, qui peut aller de l'instantané à l'infini ... En premier lieu je cherche ce barré, mais je l'entends déjà ... La pièce se construit en moi ... Comme un orage ...

... L'étude dans mon idée n'est pas destinée à un élève, mais à un auditoire ... Encore une idée qui fait sont cheminement ...

Parfois la forme s'impose à nous et d'autres fois nous nous imposons à la forme ...


Retourner vers « Compositions personnelles »

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 1 invité