• Message de bienvenue
Ami(e)s guitaristes

Désir de partager une passion,
Besoin de contacts, envie d'échanges,
Débutant ou confirmé, désirant partager son expérience
et s'enrichir de celle des autres


Bienvenue!!!

Veuillez s'il-vous-plait lire les
règles
avant de visiter le forum.


Merci beaucoup


  • Annonces globales
Aucune annonce globale

  • Nouveaux messages

Weiss, Sylvius Leopold (1687-1750-pologne)


Sylvius Leopold Weiss (1687-1750)
Image

  • Biographie


Sylvius Leopold Weiss, luthiste, théorbiste et compositeur allemand, né le 12 octobre 1687 à    Breslau en Silésie (aujourd'hui Wroclaw en Pologne) et mort à    Dresde en 1750.



Il apprit le luth auprès de son père Johann Jacob. Après un premier emploi de musicien de cour dans sa ville natale, le jeune Weiss s'installe à    la cour de Düsseldorf en 1706 au service de l'électeur Johann Wihelm.



En 1708, il part pour Rome, où il est musicien du prince Aleksander Benedykt Sobieski (fils de Jean III Sobieski). Lors de ce séjour en Italie, il a probablement l'occasion de rencontrer Domenico Scarlatti, Arcangelo Corelli et Georg Friedrich Hà ¤ndel.



A la mort du prince, en 1714, Sylvius Leopold Weiss quitte l'Italie et travaille aux cours de Kassel, Düsseldorf et Dresde. En 1717, il se rend à    Prague, où il rencontre le luthiste Johann Anton Losy von Losimthal appelé aujourd'hui comte Logy. En 1721, à    la mort du comte Logy, il composera un Tombeau en sa mémoire. Il part ensuite pour Londres, où il restera cinq mois.



En 1718, de retour à    Dresde, il est nommé musicien de chambre d'Auguste II le Fort, Prince-Electeur de Saxe et roi de Pologne. A cette fonction, il a l'occasion de rencontrer le fltiste Johann Joachim Quantz ainsi que les membres de la famille Bach. Musicien reconnu et très prolifique, il enseignera le luth à    des élèves comme Ernst Gottlieb Baron.



J. F. Reichardt écrit, en 1805, au sujet de la concurrence que se livraient les musiciens à    Dresde : Quiconque connaît la difficulté de jouer des modulations et de bons contrepoints au luth sera étonné et croira à    peine que des témoins oculaires nous assurent que le grand luthiste de Dresde qu'était Sylvius Leopold Weiss, faisait la compétition avec Johann Sebastian Bach, grand claveciniste et organiste, en jouant des fantaisies et des fugues.



Weiss a composé quelque 600 œuvres. Les principales sources dont nous disposons pour connaître son œuvre sont le Manuscrit de Londres, conservé à    la British Library de Londres, qui comprend 237 pièces de tablature manuscrite pour luth seul dont 26 suites et de nombreuses pièces dont la Fantaisie (Prague, 1719), et le Tombeau sur la mort du comte Logy. Le Manuscrit de Dresde, conservé à    la Sà ¤chsische Landesbibliothek de Dresde, comprend 21 suites. Ses concertos pour luth avec d'autres instruments sont perdus.




Liste des 12 manuscrits de Weiss :



http://jdf.luth.pagesperso-orange.fr/Mu ... _Weiss.htm


Weiss-Liste des 12 manuscrits.jpg


et aussi : http://en.wikipedia.org/wiki/List_of_co ... pold_Weiss





Vus : 4972  •  Réponses : 17  •  Répondre [ Tout lire ]

Molitor, Simon (1766-1848-autriche)


Simon Molitor (1766-1848)
Simon Molitor.png
  • Biographie
Simon Molitor fut probablement le premier guitariste important à s'établir à Vienne. Les nombreuses compositions de Molitor comprennent des pièces pour guitare seule et de la musique de chambre avec partitions pour guitare. Parmi ces partitions, on compte des trios pour violon ou flûte, alto et guitare. Ces instruments faisaient partie de la riche vie musicale viennoise de cette époque.

Partitions du domaine public
  1. Op. 7 Grand Sonate.pdf
    Op. 7 - sonate
    Marche funebre.pdf


Vus : 1275  •  Réponses : 4  •  Répondre [ Tout lire ]


Master Class Avec Jad AZKOUL

Le 03 et 04 février à    ABBEVIILE

Image





Horaires des cours:



Dimanche : 10 à    13 h et de 15 à    18h*



En plus des cours collectifs (où chaque élève peut jouer), un

cours privé sera donné par Jad AZKOUL, soit le samedi

matin, soit le dimanche après-midi. Possibilité de cours supplémentaires le lundi matin :

tarif selon nombre de stagiaires intéressés.

Audition des élèves qui le souhaitent samedi soir ou dimanche en fin d'après-midi



Tarifs du stage:

Stagiaires actifs: 100 euros (tous les cours privés et collectifs, les élèves jouent plusieurs fois).

Auditeurs libres: 25 euros (les auditeurs libres ne jouent pas, tarif de groupe 5 élèves : 75 euros).*

Repas sur place:

Petit déjeuner : 3 euros

Repas : 6 euros

Forfait 3 repas ( samedi midi et soir, dimanche midi : 15 euros

Logements possibles à    proximité du lieu du stage,

Chambre ou à    3 personnes: Hôtel formule 1 : 29 euros la nuit

Etap'hôtel : 30 euros

Hôtel Relais Vauban : 46 ou 49 euros Logement chez l'habitant si disponibilité: 20 euros la nuit*

Merci de votre confirmation et inscription rapide*

renseignements, téléphone: david boucher 03 22 31 75 49// 06 24 01 26 94

david-boucher (at) wanadoo.fr

21 chemin des postes 80100 ABBEVILLE*

Site internet de Jad AZKOUL

Vus : 465  •  Réponses : 0  •  Répondre [ Tout lire ]

Corbetta, Francesco (c.1615-1681-itl)


Francesco Corbetta (1615-1681)
Corbetta.jpg
  • Biographie
Francesco Corbetta ou Francisque Corbett (nom francisé lors de sa carrière en France) (né v. 1615 à Pavie, Lombardie - mort en 1681 à Paris) était un guitariste et compositeur italien du XVIIe siècle pour la guitare baroque.

Considéré comme le plus grand guitariste de son temps, était régulièrement invité au sein des grandes cours d'Europe.
Après avoir enseigné la guitare à Bologne, Francesco Corbetta sera tour à tour employé par les cours du duc de Mantoue, de l'archiduc d'Autriche puis au service du roi Louis XIV à la cour de France où il travaille en collaboration avec Lully. Il enseigne ensuite à la cour du roi d'Angleterre (à qui il dédie son premier livre de la guitarre royale) et continuera à conserver un lien avec cette cour même après son retour en France, où il donne des cours au dauphin.
Il écrivit au moins à quatre reprises des variations sur le thème de la Folia, respectivement en 1643, 1648, 1671 et 1674.
Celles-ci, publiées en 1671 à Paris où il fut invité par Louis XIV, furent dédiées à Charles II, Roi d'Angleterre.

La particularité de son style est le mélange entre deux techniques de jeu : le style razgueado et le style punteado. Le style razgueado est fait de l'usage d'accords joués en glissant un ou plusieurs doigts de la main droite sur toutes les cordes et en plaçant les doigts de la main gauche dans une position formant un accord consonant selon une notation appelée alphabet qui codifie ces accords sous forme de lettres (voir ci-dessous un alfabeto de Corbetta extrait de Varii capricii per la guittara spagnuola). Le style punteado correspond à des notes jouées de façon contrapunctique à deux ou trois voix.
Corbetta-Portrait-wiki.jpg
  • Partitions du domaine public
    • folie
    • suite 1
    • suite2
      Prelude - Passacaille - Chaconne - Varii Scherzi sonate pour la guitare espagnole.pdf
      * Chaconne in D
      * La guitarre royalle dediée au roy, 1674
      * Passecaglia
      * Sarabande pour 2 guitares en LAm
      * Varii scherzi di sonate, 1648
      * La guitarre royalle dédiée au roy, 39 pieces pour 1 et 2 guitares (1674)
      * Chiacona pour guitare en Do (from Varii scherzi di sonate, 1648)
      * Folias, pour guitare en Rém (version de Varii scherzi di sonate, 1648)
      * Partie de chacone pour guitare en Do (La guitarre royalle dediée au roy, 1674)
      * Prélude g sol re ut b mol, pour guitare
      * Allemande, pour guitare ( La Guitarre Royalle, 1671)
      * Courante, pour guitare ( La Guitarre Royalle, 1671)
      * Sarabanda per la B, for guitare
      * Gigue pour guitare
      * Passacaille pour guitare
      * Prélude f ut fa, pour guitare
      * Allemande "chérie du Duc d'York", pour ensemble
      * Tombeau de Madame d'Orleans, pour guitare
      * Caprice de chacone pour guitare en Do ( La guitarre royalle, 1671)
      * Prélude b fa b mi tierce mineur,pour guitare
      * Allemande "aymée du Roy", pour ensemble
      * Sarabande No.1 pour guitare
      * Sarabande No.2 pour guitare
      * Gavotte "aymée du Duc de Monmouth", pour ensemble
      * Suite (Prelude en C sol ut fa b mol) pour guitare (La guitarre royalle, 1671)
      * Sarabande de Madame d'Orléans, pour guitare
      * Autre Chaconne & Folie, pour guitare
      * Preludium pour guitar en Do (Varii scherzi di sonate, 1648)
      * Suite pour guitare en Mim (Varii scherzi di sonate, 1648)
      * Suite pour guitare en Ré (La guitarre royalle dediée au roy, 1674)
      * Follie pour guitare en solm (La guitarre royalle dediée au roy, 1674)
      * Suite pour guitare en Lam (La guitarre royalle, 1671)
      * Prélude pour guitare en Sol (La guitarre royalle, 1671)
      * Suite pour guitare en Solm (La guitarre royalle, 1671)
      * Prélude pour guitare en Dom (La guitarre royalle, 1671)
      * Allemande sur la mort du Duc de Glucester pour guitare en Dom (La guitarre royalle, 1671)
      * Menuet pour guitare en Do (La guitarre royalle, 1671)
      * Chaconne pour guitare en Do (La guitarre royalle, 1671)
      * Allemande aymeée de l'auteur pour guitare en Sol (La guitarre royalle, 1671)
      * Gigue aymée du Roy pour guitare en Solm (La guitarre royalle, 1671)
      * Folie, pour guitare en Rém (La Guitarre Royalle, 167
      * Concert pour deux guitare en Mim
Corbetta-1671-LaGuitarreRoyalle-1671-125p-Bne.pdf


Vus : 2707  •  Réponses : 3  •  Répondre [ Tout lire ]

Besard, Jean-Baptiste (ca1567-ca1625-fr)


BESARD, Jean-Baptiste (vers 1567 -vers 1625)
Image

  • Biographie


Jean-Baptiste Besard (ca. 1567 (Besançon?) - ca. 1625 (Augsbourg?)) était un compositeur pour luth, juriste et médecin français du début de la période baroque. Il s'est distingué par ses airs de cour.



Il effectua des études de droit et de médecine à l'Université de Dôle, puis étudia le luth à Rome avec Lorenzini del Liuto, avant de se rendre à Cologne et Augsbourg.



Outre le recueil Thesaurus harmonicus [...] (Grevenbruch, Cologne, 1603), qui comprend quatre cent trois pièces pour luth, de 21 compositeurs, dont trente-huit de sa plume, Jean-Baptiste Besard publia un recueil de 24 pièces pour luth, Novus partus sive concertationes musicae, ainsi qu'un traité de luth, Isagoge in artem testudinariam.



Il laisse en outre des ouvrages sur la médecine, la physique (e.g. Antrum philosophicum, in quo pleraque arcana physica [...] revelantur, 1617), l'histoire (Mercurii Gallobelgici [...], Grevenbruch, Cologne, 1604), etc. Il serait né vers 1567 à Besançon, et décédé de manière sûre après le 22 octobre 1617 (date de son dernier livre), peut-être en 1625 à Augsbourg (Bavière).



Il est connu à l'époque sous le nom de Joannes Baptista Besardus.


  • Partitions du domaine public






Vus : 2257  •  Réponses : 2  •  Répondre [ Tout lire ]


  • Au total il y a 6 utilisateurs en ligne : 3 enregistrés, 0 invisible et 3 invités (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 5 dernières minutes)
    Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 439, le lun. févr. 23, 2015 12:47 am

    Membres : Bing [Bot], Gazalain, Marieh
    Légende : Administrateurs, Modérateurs globaux





  •  Anniversaires

  • Rechercher
  • Recherche avancée


  • Utilisateurs les plus actifs

  • Nouveaux membres

  • Lien du forum
  • Voici un lien vers le forum Guitare Classique. Pour cela, merci d’utiliser le code HTML suivant :



  • Nom d’utilisateur :


    Mot de passe :


    Se souvenir de moi

    M’enregistrer


  • Dons PayPal

  • Statistiques
  • Totaux
    118890 messages
    12830 sujets
    Total des annonces : 0
    Total des post-it : 62
    Total des pièces jointes : 15438

    Sujets par jour : 3
    Messages par jour : 27
    Utilisateurs par jour : 2
    Sujets par utilisateur : 2
    Messages par utilisateur : 17
    Messages par sujet : 9

    7156 membres
    Le membre enregistré le plus récent est sebastienlan.


  • Dernières visites des robots
  • Bing [Bot]
    mar. mai 21, 2019 12:21 pm